Revenir à la rubrique : Faits divers

Le défilé du Port à la barre des accusés

Quatre Portois étaient jugés hier au tribunal, accusés d’avoir organisé un défilé lors du réveillon du jour de l’an alors qu’un couvre-feu était en vigueur. Les accusés se sont défendus en affirmant qu’il ne voulaient qu’encadrer et éviter les débordements d’un évènement qui aurait eu lieu avec ou sans eux. Trois d’entre eux sont ressortis avec du sursis, tandis que le quatrième a été condamné à de la prison ferme.

Ecrit par Gaëtan Dumuids / Samuel Irlepenne sur place – le jeudi 04 février 2021 à 07H55

Une vague jaune a déferlé sur le tribunal de Champ-Fleuri. Les quatre Portois jugés hier bénéficiaient d’un fort soutien, dont une bonne partie s’était vêtue de jaune. Un important dispositif policier était également présent. 

La cour reproche aux accusés d’avoir organisé un défilé motorisé au Port le soir de la Saint-Sylvestre, alors que le couvre-feu était en vigueur. Du côté de la défense, on assure avoir simplement encadré le rassemblement afin qu’aucun débordement n’ait lieu, ce qui fut majoritairement le cas.

Lors de l’audience, des vidéos ou messages impliquant certains prévenus peuvent remettre cette ligne de défense en doute côté parquet.

Finalement, trois d’entre eux écopent de peines allant de 1 an à 18 mois de prison. Le dernier prévenu, qui était placé sous bracelet électronique pour une autre affaire, est condamné à un an de prison ferme pour participation et la promotion du défilé. Ils devront tous s’acquitter d’une amende de 300€ pour avoir bravé le couvre-feu et 135€ pour non-port du masque.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Pierre : Quand la porcherie passe du sens propre au sens figuré

Le tribunal correctionnel de Saint-Pierre a jugé, jeudi 14 juin, un éleveur de porcs pour de nombreuses infractions sur des volets sanitaires, environnementaux et de protection animale. Il était notamment reproché à l’agriculteur ses conditions de production qui faisaient courir un risque aux consommateurs. Le jugement sera rendu le 27 juin.

Accident sur le pont Vinh-San

Un accident s’est produit ce samedi à l’entrée du pont Vinh-San à Saint-Denis. Deux véhicules sont entrés en collision. Cet accident provoque quelques ralentissements pour entrer dans le chef-lieu.