Revenir à la rubrique : Océan Indien

« L’aventure du sucre » à l’île Maurice : Un musée interactif unique

Alors que Stella Matutina va bientôt ouvrir à nouveau ses portes après une cure de jouvence nécessaire, l’île Maurice compte un produit similaire de toute beauté, « L’aventure du sucre ». Un musée interactif, qui fait la part belle à l’iconographie, la mise en scène savamment orchestrée dans un lieu original, fait de ce haut lieu historique […]

Ecrit par Reportage Anakaopress/Photos Pierre Marchal – le dimanche 19 octobre 2014 à 08H41

Alors que Stella Matutina va bientôt ouvrir à nouveau ses portes après une cure de jouvence nécessaire, l’île Maurice compte un produit similaire de toute beauté, « L’aventure du sucre ». Un musée interactif, qui fait la part belle à l’iconographie, la mise en scène savamment orchestrée dans un lieu original, fait de ce haut lieu historique un produit unique dans l’océan Indien. Parce que l’île Maurice ce ne sont pas que des plages de sable blanc et des hôtels 5 étoiles, mais une île qui a su garder son caractère et s’enrichir de son histoire.

« i[A Maurice le sucre a la couleur de l’or et le parfum des souvenirs d’enfance. Comme tout trésor, il lui fallait son écrin…]i » Tels sont les termes utilisés pour vanter l’Aventure du Sucre dans les brochures. Et cela lui va fort bien. Car tout a été mis en œuvre dans les moindres détails pour surprendre le visiteur, par la multiplicité des expositions, l’espace ludique et la mise en scène magistrale en sons et lumières.

« L’aventure du sucre » est un musée interactif moderne situé au cœur d’une ancienne usine sucrière qui retrace l’histoire de l’île Maurice et de sa canne à sucre. En son temps, aussi convoité que l’or, aussi recherché que les épices indiennes, aussi doux au palais que la soie au cou des femmes du monde, le sucre a, depuis, connu un destin hors du commun, dessinant sur ses routes un sillon profond, qui a marqué l’histoire et l’identité de l’île Maurice. C’est cette fabuleuse saga qui est contée à L’Aventure du Sucre et qui a fait de Maurice ce qu’elle est aujourd’hui, une ile harmonieuse, souriante, multiculturelle.

b[Riche d’histoires]b

Une ancienne sucrerie, chargée de souvenirs et d’émotion sert d’écrin à ce joyau que symbolise le sucre. C’est dans la très belle propriété sucrière de Beau Plan, située à quelques pas de géant du célèbre jardin botanique de Pamplemousses que tous les touristes visitent, passage obligé, que se joue la scène. Le quartier de Pamplemousses est l’un des plus anciens de l’île, souvenir du temps où le gouverneur La Bourdonnais y construisit sa demeure, où Pierre Poivre imagina le jardin, où près de la jolie église, Bernardin de Saint-Pierre choisit de faire dormir à jamais Paul et Virginie. Il fait bon encore flâner dans le village pour y découvrir une vie quotidienne cachée et paisible.

b[La cathédrale du sucre]b

Une allée plantée de bougainvillées et de cocotiers, un étang bordé d’une nature luxuriante… Le décor est planté, de manière magistrale. Tout est millimétré, les jardins taillés au cordeau. C’est dans ce cadre pittoresque que se dresse l’impressionnante sucrerie devenue l’un des sites de visite les plus extraordinaires de l’île ! En suivant une haie de cannes, on arrive dans l’ancienne sucrerie entièrement restaurée et transformée. La visite n’a pas commencé, mais déjà, une ambiance sonore évoquant la jungle et les bruissements de la mer vous attire vers une entrée mystérieuse… Devant nous, l’immense usine, avec son ancienne machinerie habillée de mille lumières : des écrans géants, des films, une grande barge qui flotte, une locomotive se met soudainement à siffler… c’est un voyage extraordinaire au cœur de l’île Maurice qui nous attend : ce superbe parcours interactif nous emmène à la découverte de l’histoire et des cultures de l’île.

La canne possède des caractéristiques exceptionnelles notamment en termes de recyclage du dioxyde de carbone et de contribution à un environnement propre, participant ainsi de manière importante à la préservation de l’environnement. Les enjeux environnementaux sont donc naturellement au cœur des préoccupations de l’Aventure du Sucre qui propose régulièrement des expositions temporaires sur des thèmes liés à l’environnement.

b[Biodiversité, la fin du sauvage]b

Avec l’augmentation de la population mondiale, la raréfaction des ressources naturelles et les problèmes climatiques, l’être humain s’interroge aujourd’hui sur sa conception de la nature et de la place qu’il tient au sein de cette dernière, et ce dès son plus jeune âge.

Dans ce contexte de nécessaire conscientisation, l’Aventure du Sucre a eu l’immense honneur de se voir confier pour la première fois et en exclusivité à Maurice, l’exposition sur la biodiversité réalisée par Universcience (CITE DES SCIENCES ET DE L’INDUSTRIE et PALAIS DE LA DECOUVERTE, à Paris).

Cette exposition a été complétée par les travaux, recherches et œuvres de mauriciens œuvrant pour la biodiversité en particulier les remarquables travaux du Professeur Ameenah Gurib Fakim sur la flore endémique de l’île ainsi que ceux de la Mauritius Oceanography Institute (MOI) et de la Mauritius Marine Conservation Society (MMCS) sur la faune marine. Des artistes mauriciens de renoms exposent également leurs œuvres en lien avec le thème tels que Nirmal Hurry sculpteur qui réinvente la nature en insufflant la vie à des oiseaux et autres animaux de métal.

Un voyage ludique, historique et artistique pour le plaisir des yeux et mettre en éveil tous vos sens.

——————————

Renseignements pratiques : Horaires et jours d’ouverture

Situé à proximité du Jardin de Pamplemousses, le site est ouvert tous les jours y compris les jours fériés de 9h00 à 17h00. Fermetures exceptionnelles : les 24, 25, 26 et 31 décembre et le 1er et 2 janvier. Les tarifs varient de 350 roupies (adultes) à 175 roupies pour les enfants. Possibilité de se restaurer sur place au restaurant Le Fangourin.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

85 cas de choléra à Mayotte, dont 68 autochtones

Le dernier communiqué publié ce vendredi par Santé Publique France fait état de 85 cas de choléra recensés sur l’île de Mayotte. Sur ce total, 17 cas proviendraient de personnes arrivées en provenance des Comores.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.

Comores : Azali remercie Macron pour l’aide de la France dans la lutte contre le choléra

Dans un communiqué, la présidence de l’Union des Comores résume la teneur d’un entretien téléphonique entre les présidents Azali Assoumani et Emmanuel Macron. Selon la version officielle, nulle allusion n’aurait été faite à l’opération Wuambushu 2, qui vise les ressortissants comoriens en situation irrégulière à Mayotte. Ce serait l’immigration en provenance de l’Afrique des Grands lacs et ses conséquences, en premier lieu l’épidémie de choléra, qui seraient au centre des préoccupations d’Emmanuel Macron.

Après la mer Rouge, deux autres câbles internet en panne dans le canal du Mozambique

Plusieurs pays est-africains sont affectés par une rupture totale des câbles internet sous-marins EASSy et Seacom, probablement localisée entre le Mozambique et l’Afrique du Sud et causant d’importants dysfonctionnement sur le trafic. Les perturbations pour les usagers sont d’autant plus inquiétantes que trois autres câbles, sectionnés en février dernier en mer Rouge, n’ont toujours pas été réparés.