Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

L’affaire Dati/Georges-André Hoarau dans ‘Le Monde’

Rares sont les personnes dont le nom a été cité dans « Le Monde ». Me Georges-André Hoarau fait désormais partie de ceux-là, à la suite de la plainte pour diffamation envers l’actuelle Ministre de la Justice déposée contre lui par le procureur de la République de Saint-Pierre. Il est reproché au bâtonnier des avocats de Saint-Pierre […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le vendredi 19 septembre 2008 à 11H48

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Rares sont les personnes dont le nom a été cité dans « Le Monde ».
Me Georges-André Hoarau fait désormais partie de ceux-là, à la suite de la plainte pour diffamation envers l’actuelle Ministre de la Justice déposée contre lui par le procureur de la République de Saint-Pierre. Il est reproché au bâtonnier des avocats de Saint-Pierre d’avoir fait allusion, lors d’un procès, aux diplômes de Rachida Dati.

 

Sous le titre « Un avocat poursuivi pour crime de lèse-Dati », Le Monde rapporte que « i[Georges-André Hoarau comparait pour avoir « diffamé à raison de ses fonctions et de sa qualité de ministre du gouvernement, en l’espèce ministre de la justice, Mme Rachida Dati publiquement au cours d’une plaidoirie en défense (…) en déclarant : ‘Un procès qui n’aura jamais lieu, c’est celui de notre grand chef à tous, madame Rachida Dati, qui utilise un faux, un MBA.’ Ces propos étant de nature à porter atteinte à l’honneur et à la considération de la personne de la ministre de la justice ».

Me Hoarau défendait un client accusé d’avoir produit des faux documents. Il fait allusion au fait, révélé par L’Express, que la ministre n’avait jamais obtenu de MBA à l’Institut supérieur des affaires (ISA). Le magazine, comme les publications qui ont repris l’information, n’a pas été poursuivi pour diffamation, mais ces titres ont souvent été assaillis d’appels téléphoniques de l’entourage de la ministre. Le CV de Mme Dati mentionne qu’elle est ancienne élève de l’ISA, mais le MBA figurait à son dossier d’intégration à l’Ecole nationale de la magistrature.

L’affaire provoque la colère des avocats, qui invoquent la liberté de parole à l’audience. Selon l’article 41 de la loi de 1881, « ne donneront lieu à aucune action en diffamation, injure ou outrage, ni le compte rendu fidèle fait de bonne foi des débats judiciaires, ni les discours prononcés ou les écrits produits devant les tribunaux ».

La Conférence des bâtonniers rappelle dans un communiqué que la mission de l’avocat « implique, dans les seules limites de la préservation de l’ordre public, un droit d’expression absolu indépendant de toute soumission ». Pour les bâtonniers, ces poursuites « sont de nature à réguler ce droit et par conséquent à porter atteinte à une liberté à laquelle les avocats n’entendent pas renoncer]i ».

Le procès est programmé pour le jeudi 25 septembre prochain.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy : Les ennemis de mes ennemis sont mes amis

La question a tourné en boucle sur toutes les radios et toutes les télévisions durant le week-end : Le Rassemblement national est-t-il devenu un parti fréquentable et a-t-il réellement abandonné les idées racistes de son fondateur Jean-Marie Le Pen?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !