Revenir à la rubrique : Santé

La pandémie ne sera pas éliminée cette année, selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la Santé estime irréalisable de venir à bout de la pandémie avant la fin de l’année. Néanmoins, elle estime qu’il sera possible de faire baisser le nombre d’hospitalisation et de décès.

Ecrit par zinfos974 – le mardi 02 mars 2021 à 16H56

Dans la journée d’hier, l’OMS a tué l’espoir, pour ceux qui l’avaient encore, de voir la pandémie être vaincue dès cette année. Il sera par contre possible de faire baisser le nombre d’hospitalisations et de décès, a déclaré Michael Ryan, le directeur des opérations d’urgence de l’OMS.

Pour l’OMS, les objectifs sont de maintenir une transmission basse du coronavirus, de réduire le nombre de personnes contaminées et de prévenir l’apparition de nouveaux variants. 

L’organisation estime qu’il faut vacciner en priorité les personnels soignants et les personnes vulnérables afin de « retirer la peur et la tragédie de la pandémie ». Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, veut que chaque pays ait démarré la vaccination du personnel soignant lors des 100 premiers jours de l’année. 

« Il est regrettable que certains pays continuent de vacciner en priorité des adultes plus jeunes, en meilleure santé et présentant moins de risque de tomber malades dans leurs propres populations, au lieu du personnel de santé et des personnes âgées ailleurs » a-t-il précisé.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.