Revenir à la rubrique : Faits divers

La mère et le ti-père condamné pour abus sexuels

La cour d’Assises a condamné une mère, son conjoint et un habitant de la cité Europe pour abus sexuels sur les 3 enfants.

Ecrit par Nicolas Payet – le samedi 27 juin 2020 à 10H32

Les faits se sont déroulés pendant deux ans à la cité Europe à Saint-Benoît. Trois garçons d’une fratrie ont été abusés sexuellement par le compagnon de leur mère, déficiente intellectuelle, révèlent nos confrères du Quotidien. Celle-ci avait été témoin des faits, mais ne disait rien. Le procès s’est déroulé à huis clos depuis mardi et le verdict est tombé hier.

La mère, au vu de son altération du discernement, a été condamnée à 2 ans de prison avec sursis. L’univers familial très particulier de la famille n’avait pas intégré de nombreux interdits, notamment sexuels. Un habitant du quartier qui profitait de la situation a écopé de 5 ans de prison, dont quatre avec sursis.

Le ti-père, qui faisait venir les enfants seuls à son domicile et exigeait des rapports sexuels contre un peu d’argent, est condamné à 10 ans de prison, alors que le parquet général avait demandé 15 ans de réclusion lors de ses réquisitions.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Denis : Des policiers tirent sur un chauffard en fuite

Vers minuit ce lundi soir, un équipage de la police nationale a dû se lancer dans une course poursuite dans les rues du chef-lieu pour tenter d’interpeller un conducteur qui roulait à vive-allure. Une autre patrouille, déjà en intervention, a failli être renversée, forçant les agents à faire usage de leurs armes. Finalement, le chauffard a été arrêté à son domicile plus tard dans la soirée.

Agression sexuelle incestueuse : Comment en apporter la preuve 20 ans après ?

Accusé d’agression sexuelle sur sa nièce il y a vingt ans, un oncle fait face à la cour d’appel après une relaxe controversée à St-Pierre. Entre souvenirs douloureux et absence de preuves matérielles, la quête de vérité confronte la justice à un défi. La décision attendue le 26 septembre pourra-t-elle apporter une réponse à ce drame familial présumé ?