Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

La Maison des Civilisations jette les pièces d’argent par les fenêtres…

Y en a qui ne manquent vraiment pas d’air! La Maison des Civilisations n’est pas encore ouverte que déjà elle dépense l’argent à tout va, et toujours en fonction de critères politiques. Ca augure mal de l’avenir! On connaissait les goûts de princesse de sa directrice, son appétit de voyages. Voilà maintenant que la MCUR […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mercredi 22 octobre 2008 à 22H44

Aucune image à la une trouvée pour cet article.

Y en a qui ne manquent vraiment pas d’air!
La Maison des Civilisations n’est pas encore ouverte que déjà elle dépense l’argent à tout va, et toujours en fonction de critères politiques. Ca augure mal de l’avenir!
On connaissait les goûts de princesse de sa directrice, son appétit de voyages. Voilà maintenant que la MCUR (ça fait moins cruche que Maison des Civilisations et de de l’Unité réunionnaise…) a acheté aujourd »hui une pleine page de pub dans le JIR et le Quotidien pour annoncer la remise du titre de « Zarboutan Nout Kiltir » à quatre personnalités.
D’abord c’est quoi ce « Zarboutan Nout Kiltir« ?
Dans le laïus remplissant une partie de la page, on apprend, je cite, qu’en « 2004, la direction scientifique ‘NDLR: Excusez du peu! Ca fait vraiment sérieux…) de la Maison des Civilisations et de l’UNité réunionnaise créait le titre « Zarboutan Nout Kiltir ». Ce titre honore des femmes et des hommes qui ont oeuvré pour la préservation, la transmission et la création du patrimoine culturel réunionnais vivant. Sans ces femmes et ces hommes, la culture réunionnaise ne serait pas aussi vivante, riche et originale. Nous avons envers eux une dette, un devoir de reconnaissance. Nous les célébrons pour ce qu’ils sont, les piliers de notre culture. Ce titre continuera à être décerné après l’ouverture de la MCUR et les ZNK auront leur panthéon à la MCUR pour que dans 50 ans, 100 ans, les Réunionnaises et les Réunionnais retrouvent, voient et entendent leurs témoignages« …
A la limite, pourquoi pas… Encore qu’on ne nous dit pas ce qu’ils gagnent… Un chèque? La seule reconnaissance publique?
Mais passons.
Ce qui me choque, c’est que les quatre personnalités reconnues sont toutes quatre des militants de toujours du Parti communiste réunionnais: Daniel Honoré, le père René Payet, Eugène Rousse et Daniel Singaïny.
Pour la famille Vergès, il n’existerait donc personne d’intéressant dans le monde culturel réunionnais à part les militants communistes?
Et puis, pourquoi le cacher, celui qui me choque le plus à cette place est Eugène Rousse, le thuriféraire de Paul Vergès, son flatteur (et encore, le terme est faible…), son poeteur d’encensoir… Celui qui n’a pas hésité à réécrire l’histoire réunionnaise en mentant de façon éhontée pour tenter de jeter le doute dans la mémoire des Réunionnais quant au passé du leader du PCR.
En URSS, il y avait des retoucheurs d’images qui excellaient à faire disparaitre des photos les leaders tombés en disgrâce, à une époque où Photoshop n’existait pas encore… A la Réunion, nous avons Eugène Rousse qui n’hésite pas à nier l’évidence, à mettre en doute les textes de l’époque, à inventer de fausses pistes…
Avec ce prix « Zarboutan Nout Kiltir« , Judas vient de toucher ses trente pièces d’argent…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Pierrot Dupuy] Contrairement à ce que vous croyez, La Réunion ne serait pas protégée par l’OTAN en cas de guerre

Depuis quelques semaines, l’actualité bruisse de rumeurs concernant le potentiel déclenchement d’une 3ème guerre mondiale. Il faut dire que les sujets d’inquiétude ne manquent pas : guerre en Ukraine aux portes de l’Europe, guerre à Gaza où les morts se compteraient selon le Hamas par dizaines de milliers, risque de conflit entre l’Iran et Israël, la Chine qui cache de moins en moins ses intentions belliqueuses vis-à-vis de Taïwan…
Dans cet océan de mauvaises nouvelles, nous nous croyons à l’abri sur notre petite île perdue au milieu de l’océan Indien.
En plus, que peut-il nous arriver, protégés que nous sommes par la France, laquelle est elle-même membre de l’OTAN ? Bien fou celui qui oserait s’en prendre à un membre de l’Alliance Nord, et donc aux États-Unis. C’est oublier un peu vite que dans Alliance Nord, il y a Nord…