Revenir à la rubrique : Faits divers

Kayakiste disparu : un corps repêché

Un corps a été repêché ce dimanche matin. L'identification est en cours, selon les autorités. Il pourrait s'agir du quadragénaire sorti en mer ce samedi après-midi à hauteur de la Pointe des Trois Bassins. Le kayak, sur lequel embarquait également un enfant, avait chaviré vers 16 heures. L'enfant avait pu être secouru par un surfeur mais l'adulte avait sombré. Le dispositif de recherche mis en place hier en fin de journée n'avait rien donné jusqu'à ce matin.

Ecrit par R.L. – le dimanche 10 décembre 2023 à 09H36
Photo d'archives
Thèmes : Trois-Bassins
S’abonner
Notification pour
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pat
2 mois il y a

Si les consignes de sécurité avaient été respecté, déjà au minimum un gilet de sauvetage ce malheur aurait pu être évité.

Zemanfoupamal
2 mois il y a

Il y a un décès. Avant de vous avancez dans des commentaires de « je sais tout » vous feriez mieux de vous taire et attendre les résultats de l’enquête.
C’est très connu, sur zinfos974.com, il y a des charognards qui attendent que ça pour ensuite vomir des imbécilités. Taisez-vous taisez-vous taisez-vous!! et respectez la famille de la victime par votre silence.

Merlin
Répondre à  Zemanfoupamal
2 mois il y a

Je vous trouve super agressif dans votre avis. C’est vous qui feriez mieux de vous taire au lieu de tenir de tels propos. En toute logique, le port du gilet de sauvetage aurait certainement permis à ce monsieur de flotter et d’être secouru.

Lulu
2 mois il y a

Bien triste à l’approche des fêtes en plus , une pensée pour les proches de cette personne.

Ouais...
2 mois il y a

Le malheur ne choisit pas la période pour frapper, la virulence ne fait que rajouter à la tragédie. En tout cas dessert le message porté. Au fond il n à pas tort, on ne sait rien du déroulement du drame. Le respect est de ne pas tenir de propos inverifiable. Derrière ce genre de scène de désespoir il y a des familles, et même si en supposant qu il n y avait pas de gilet, pourquoi s acharné sur ces familles ?

INRI
2 mois il y a

Merci au surfeur qui a permis au plus jeune de rester vivant.

Waly jean Claude
2 mois il y a

Allé pas binyé dans lo bor la mer séni galaber va pik ton derriér. Ça in vré proverb kréol reynioné.

Dans la même rubrique

William porté disparu depuis le 25 novembre

William Mardémoutou a été vu pour la dernière fois le 25 novembre dernier à Saint-Benoît. Il est âgé de 45 ans, il mesure entre 1,70 et 1,75m, il est de type Indopakistanais, de corpulence normale et a les cheveux courts, noirs et épais. Si vous disposez d’informations, appelez la gendarmerie de Saint-Benoît au 0262 50 33 82 ou en dehors des heures ouvrables, composez le 17.

Trafic de cocaïne Dubaï-Réunion et blanchiment : La tête de réseau présumée et sa compagne influenceuse confrontés

Il y a un an, Karim B., soupçonné d’être à la tête d’un réseau de trafic de cocaïne et de blanchiment d’argent en lien avec ce trafic, était placé en détention provisoire. Sa compagne, influenceuse et chroniqueuse TV, était également inquiétée, soupçonnée d’avoir été complice en tant que prête-nom d’une société d’import-export de véhicule qui aurait permis d’écouler une partie des sommes provenant du trafic. Tous deux vont se retrouver ce mardi après-midi dans le cabinet du juge d’instruction qui devrait confronter leurs déclarations.

Saint-Joseph : À 71 ans, elle va en prison pour violences conjugales

Une Saint-Joséphoise était jugée hier par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur son conjoint en récidive. La septuagénaire souffre de problèmes psychiatriques qui lui causent une jalousie obsessionnelle avec une dangerosité avérée. Elle a été condamnée à sept mois de prison ferme.

Le Tampon : Elle le quitte, donc il tue ses poules

Un Tamponnais va passer 11 mois derrière les barreaux pour avoir commis en récidive des violences conjugales. Après avoir craché sur son ex qui tenait leur bébé dans les bras, il est allé tuer ses poules, car il affirme ne pas avoir eu d’autres solutions.

St-Louis : Une gentille voisine jugée pour abus de faiblesse

Entre avril 2017 et septembre 2019, Marie-Fabienne R. est soupçonnée d’avoir abusé de la vulnérabilité d’un homme handicapé dont elle s’occupait. Ce dernier souffre d’un handicap visuel et a rencontré la prévenue, jugée ce jeudi devant la cour d’appel, par l’intermédiaire de voisins.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial