Revenir à la rubrique : Faits divers

Jean Melchior reconnu coupable du meurtre de Julian Robert, Abou Hassani acquitté

Le verdict est tombé dans le procès du meurtre de Julian Robert à Saint-Paul en 2017.

Ecrit par LG – le mercredi 03 février 2021 à 13H45

Jean Melchior est reconnu coupable de meurtre et condamné à 17 ans de réclusion criminelle. Son compère Abou Hassani a été acquitté.

Les trois jours de procès viennent de livrer leur verdict dans le meurtre de Julian Robert en 2017 dans les hauts de Saint-Paul. Un verdict qui établit donc la responsabilité des coups de couteau mortels à Jean Melchior. 

Dans la nuit du 7 au 8 juillet 2017, des habitants qui circulent sur la route Hubert-Delisle découvrent un homme au sol près du Lounge Garden situé au Guillaume. 

Sévèrement blessé par arme blanche, Julian Robert succombera un peu plus tard. L’enquête débute avec très peu d’indices pour les gendarmes qui mettront quatre mois avant de procéder à l’interpellation des deux suspects.

> Retour sur le deuxième jour de procès : ​[Meurtre de Julian Robert : Les accusés s’emmêlent les pinceaux]urlblank:https://www.zinfos974.com/%E2%80%8BMeurtre-de-Julian-Robert-Les-accuses-s-emmelent-les-pinceaux_a165863.html

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Agression sexuelle incestueuse : Comment en apporter la preuve 20 ans après ?

Accusé d’agression sexuelle sur sa nièce il y a vingt ans, un oncle fait face à la cour d’appel après une relaxe controversée à St-Pierre. Entre souvenirs douloureux et absence de preuves matérielles, la quête de vérité confronte la justice à un défi. La décision attendue le 26 septembre pourra-t-elle apporter une réponse à ce drame familial présumé ?

Chronique judiciaire : Les différents profils des prédateurs de mineurs

Lors de l’audience du tribunal correctionnel de Saint-Pierre de jeudi dernier, plusieurs audiences concernaient des faits d’agressions sexuelles sur mineurs. Si les intentions des prévenus étaient les mêmes, ce sont les différents types de profils et de contexte qui interpellent, démontrant malheureusement que le danger peut venir de partout.