Revenir à la rubrique : Politique

Jean-Hugues Ratenon exprime son soutien à la famille M’Doihoma

La nuit dernière, le véhicule de la maman de la maire de Saint-Louis a été incendié. Faut-il y voir un lien avec les événements de ce jeudi 3 septembre qui a vu d'anciens employés de mairie monter crescendo dans leur mobilisation pour faire valoir leur réintégration au sein de l'effectif communal ? L'enquête de gendarmerie tentera de confirmer cette hypothèse. En attendant, la classe politique témoigne de sa désapprobation quant à l'utilisation de telles méthodes d'intimidation. Le député Jean-Hugues Ratenon s'exprime à ce sujet :

Ecrit par – le vendredi 04 septembre 2020 à 13H36

« Je condamne sans réserve et avec la plus grande fermeté l’incendie de la voiture de la maman de la maire de Saint-Louis. Un acte inadmissible ; des méthodes d’un autre âge. 

Rien ne peut justifier la violence et encore plus quand il s’agit d’une maman. Les litiges, en toute situation, doivent se régler dans la concertation, le dialogue, le respect de la loi. 

J’exprime toute ma solidarité à Madame Juliana M’Doihoma ainsi qu’à sa maman. Je souhaite que le ou les auteurs de ces faits soient rapidement arrêtés et condamnés. 

Au-delà de nos différences, il faut savoir se rassembler sur l’essentiel et dans cette situation c’est le respect des valeurs, le respect de l’humain. »
  
Jean Hugues Ratenon                                                                                                                                                                Député de La Réunion 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

NRL : Audrey Bélim salue la prise en compte de l’inflation par l’AFIT France

Interrogé par Audrey Bélim, Franck Leroy, nouveau président de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport (AFIT France),a assuré à la sénatrice que l’organisme prendrait en compte l’inflation dans son soutien financier au projet, jusqu’en 2028. « C’est un point fondamental qui n’était pas acquis », rappelle la parlementaire.

Philippe Naillet s’exprime au sujet du Chlordécone et du Fipronil à La Réunion

Le 29 février 2024, cinq propositions de loi, dont une visant à renforcer la protection des mineurs dans le sport et d’autres concernant le soutien aux TPE, l’encadrement des frais bancaires et la lutte contre les pénuries de médicaments, ont été adoptées. Philippe Naillet s’est exprimé sur la responsabilité de l’État dans le scandale du Chlordécone, également examiné à cette occasion.