Revenir à la rubrique : Santé

Jacques Billant envisage clairement la mise en place d’un couvre-feu généralisé « dans les prochains jours »

Dans un entretien accordé jeudi soir à nos confrères de Réunion La 1ère, le préfet de La Réunion Jacques Billant a fait un point sur la situation sanitaire dans l’île. Il envisage très clairement "dans les prochains jours" la mise en place d’un couvre-feu généralisé "à l’ensemble des communes du département".

Ecrit par Nicolas Payet – le vendredi 19 février 2021 à 07H47

Après Saint-Louis, Saint-Leu, La Possession et Le Port la semaine dernière, [un couvre-feu est depuis hier soir entré en vigueur sur les communes de Sainte-Suzanne, Salazie et L’Etang-Salé]urlblank:https://www.zinfos974.com/Couvre-feu-a-Ste-Suzanne-Salazie-et-L-Etang-Sale_a166267.html afin de freiner la propagation de l’épidémie.  

Si pour l’heure, ces 7 communes connaissent des mesures de restrictions de déplacement entre 22h et 5h du matin, les 17 communes restantes pourraient également connaître un couvre-feu pour freiner l’épidémie, qui connaît un fort rebond suite à l’apparition des variants, notamment sud-africain.

[Interrogé par Jean-Marc Collienne sur l’antenne de La 1ère]urlblank:https://la1ere.francetvinfo.fr/reunion/un-couvre-feu-sur-l-ensemble-de-l-ile-est-envisageable-dans-les-prochains-jours-previent-le-prefet-dans-un-entretien-a-reunion-la-1ere-938299.html , le préfet a en effet indiqué que « la cohérence départementale de la mesure, c’est-à-dire l’extension de la mesure de couvre-feu à 22h à l’échelle de la région Réunion va se poser, nous en avons discuté avec les maires ». Ce couvre-feu est envisageable « dans les prochains jours » insiste Jacques Billant, « si le nombre de communes avec un taux d’incidence supérieur à 100 cas pour 100 000 habitants continue de grimper ».

Sur les manifestations du début de semaine à l’aéroport Roland-Garros pour réclamer sa fermeture, Jacques Billant a été très clair sur le sujet. « Il n’y aura pas de fermeture de l’aéroport », insiste-t-il, « cela n’a jamais été d’actualité ». Si la grande majorité des contaminations sont autochtones, « le variant lui est arrivé par l’aéroport » lui a rappelé Jean-Marc Collienne. À la question « il y a-t-il encore des failles à l’aéroport ? » le préfet n’a ni confirmé ni infirmé. « Les contrôles ont déjà été renforcés, ils sont stricts (…) Mais ces contrôles ont des limites car il faut du temps pour contrôler la nature des motifs impérieux qui sont présentés et c’est tout le sens de la nouvelle mesure qui a été prise ».

Pour rappel, [le préfet pourra refuser la venue de certains voyageurs en provenance de Mayotte]urlblank:https://www.zinfos974.com/Mayotte-Reunion-La-Prefecture-pourra-refuser-la-venue-de-certains-voyageurs_a166390.html .

Sur la question des évacuations sanitaires, notamment en provenance de Mayotte, département français le plus touché par l’épidémie, Jacques Billant a déclaré que les capacités d’accueil d’EVASAN avaient été renforcés ces derniers jours. « À ce jour, je peux dire que nous ne sommes pas saturés, on augmente les capacités pour accueillir les patients mahorais tout en poursuivant les soins urgents des Réunionnais », assure-t-il. Néanmoins, si la limite concernant le taux d’occupation des lits est franchie, « on procéderait à des évacuations sanitaires vers l’Hexagone ». « Sachez qu’on s’y prépare dès aujourd’hui ».

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.