Revenir à la rubrique : Société

ITR : 300 manifestants devant la Préfecture

Le rassemblement devant la Préfecture prend de l’ampleur depuis 10 heures ce matin. Près de 300 personnes manifestent en ce moment contre le projet de suppression de l’ITR (Indemnité Temporaire de Retraite). Une manifestation qui se fait dans la bonne ambiance même si, le rappellent les syndicats: la situation est grave.

Ecrit par Melanie Roddier – le jeudi 02 octobre 2008 à 10H45

Le projet de suppression des majorations de retraites des fonctionnaires d’ici 20 ans sera soumis le 15 octobre au Conseil des ministres.
Les syndicats ont lancé un appel à l’ensemble des actifs, et pas seulement aux retraités.
Pour eux, cette mesure qui ne touche qu’une partie de la population s’étendra par la suite à l’ensemble des Réunionnais.
Depuis 10 heures ce matin, syndicalistes, employés de la fonction publique et retraités arrivent au compte-goutte devant la Préfecture de Saint-Denis, munis des traditionnelles banderoles. Sur fond de musique locale, chacun apporte sa pierre à l’édifice, dénonçant un système qui pour eux est injuste.
Pour le syndicaliste Patrick Corré, secrétaire général du SGPEN-CGTR, « Il est bien normal que nous nous battions contre des réductions conséquentes du pouvoir d’achat des fonctionnaires. C’est un gouvernement qui ment, divise et nous méprise. Il veut qu’on mange low-cost, s’habille low-cost et vive low-cost. Voilà la seule ambition du gouvernement pour les Réunionnnais« .
Plus de 20 500 fonctionnaires sont concernés par cette réforme à La Réunion.
L’intersyndicale dénonce le manque de consultation préalable à une telle réforme, alors qu’Yves Jégo se rend régulièrement à La Réunion.
Pour l’Etat, l’indemnité temporaire de retraite représente un coût de 395 millions d’euros. Le secrétaire d’Etat a annoncé que cette somme viendrait alimenter un fonds de développement outre-mer.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Cétacés : Vers un renforcement des règles d’observation ?

Si 2023 a été une année exceptionnelle pour l’observation des baleines, la tendance pour 2024 montre que les cétacés risquent d’être moins nombreux sur nos côtes. Cela signifie donc une pression aiguë sur les animaux, dont la protection reste la priorité. L’Etat appelle donc les usagers de la mer à bien respecter les règles pour éviter aux autorités d’avoir à renforcer la législation à la fin de la saison. La préfecture promet au moins huit contrôles par semaine.