Revenir à la rubrique : Politique

?Insécurité dans le chef-lieu : Madame la Maire et Monsieur le Député, agissez !

Deux usagers blessés à l'arme blanche dans un bus, Jean-Jacques Morel réagit.

Ecrit par NP – le lundi 06 décembre 2021 à 06H34

« Il y a quelques mois un commerçant était agressé rue Maréchal-Leclerc.

Aujourd’hui, deux usagers sont blessés à l’arme blanche dans le bus. Les usagers dionysiens sont victimes du laxisme municipal. Depuis presque 15 ans, les socialistes à Saint-Denis se sont avérés incapables de sécuriser la ville de Saint-Denis, de l’éclairer davantage et de renforcer la police municipale. Les premières caméras de vidéosurveillance ont été mises en place lorsque j’étais premier adjoint de René-Paul Victoria. Au lieu de planter quelques pieds de bois, la mairie serait mieux avisée de penser et d’appliquer, avec l’État, un plan de sécurité global ».

Jean-Jacques MOREL Conseiller Régional Les Républicains

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Huguette Bello reçoit le président de la Commission de surveillance de la Caisse des Dépôts

La présidente de Région a exposé les enjeux stratégiques du développement de La Réunion au président de la Commission de surveillance de la Caisse des Dépôts, mais aussi au directeur de la Banque des Territoires, ainsi qu’au directeur régional de la Caisse des Dépôts/Banque des territoires et au directeur régional adjoint de la Caisse des Dépôts/Banque des territoires.

Saint-Benoit : L’opposition ne croit pas à la « métamorphose » de la ville promue par Selly

À quelques heures du vote du budget, l’opposition bénédictine ne cache pas ses critiques vis-à-vis de l’action municipale engagée par Patrice Selly. « Saint-Benoit est en mouvement mais mouvement avec un S, avec des mouvements de contestation », lance Philippe Le Constant qui, comme Jean-Luc Julie, s’interroge sur la « métamorphose » de la commune mise en avant par l’équipe municipale « au vu de la faible part allouée à l’investissement ».

Une deuxième édition réussie pour le Festival de la Participation Citoyenne

Le Festival de la participation citoyenne, qui s’est tenu à Saint-Denis le 13 avril 2024, a réuni plus de 500 personnes autour de divers dispositifs de participation citoyenne, marquant également la clôture du Congrès Océan Indien de l’ANACEJ, avec des activités visant à renforcer la démocratie directe et l’engagement civique des Dionysiens.