Revenir à la rubrique : Faits divers

Incendie au Port : Cinq entreprises sinistrées, les salariés au chômage forcé

Pas moins de 6.000 m2 de hangars sont partis en fumée cette nuit. C’est le triste constat qui est fait ce matin alors que les pompiers, qui ont réussi à maîtriser le feu, continuent leur intervention. L’incendie qui s’est déclaré aux alentours de 18 heures hier soir a provoqué plusieurs explosions et l’écroulement d’un entrepôt […]

Ecrit par Melanie Roddier – le dimanche 13 décembre 2009 à 07H11

Pas moins de 6.000 m2 de hangars sont partis en fumée cette nuit. C’est le triste constat qui est fait ce matin alors que les pompiers, qui ont réussi à maîtriser le feu, continuent leur intervention.

L’incendie qui s’est déclaré aux alentours de 18 heures hier soir a provoqué plusieurs explosions et l’écroulement d’un entrepôt avant de réduire en cendres huit hangars au total.

Aucun blessé n’est à déplorer mais il faut désormais rester vigilant sur la toxicité des fumées qui se dégagent de la zone. Près de 100.000 litres d’huiles végétales, de la laine de verre ou encore du matériel informatique, c’est ce qui a brûlé cette nuit.

L’origine de cet incendie n’est pas encore connue et dès que le feu sera totalement éteint, les enquêteurs vont pouvoir commencer leur travail. En attendant, voilà près de 50 personnes qui se retrouvent à la veille de Noêl au chômage technique.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.