Revenir à la rubrique : Faits divers

Hosman Gangate veut retrouver la liberté

Mis en examen pour viols et agressions sexuelles par conjoint, harcèlement moral et violences par conjoint, le directeur technique de la ligue de football réunionnaise comparaissait ce mardi devant les magistrats de la chambre de l'instruction pour faire appel de son placement en détention provisoire.

Ecrit par 2181159 – le mardi 14 février 2023 à 15H39

Une fois n’est pas coutume dans les affaires de mœurs, l’audience qui s’est tenue ce mardi matin à la chambre de l’instruction s’est déroulée à huis clos lorsque les juges se sont penchés sur la demande d’Hosman Gangate. De bien trop nombreuses affaires de viols sont examinées, chaque mardi, devant cette juridiction en audience publique lorsque les suspects demandent à être remis en liberté ou font appel d’une décision du JLD (juges des libertés et de la détention).

Les éléments des dossiers régulièrement rapportés par la presse y sont évoqués et les huis clos ne sont presque jamais demandés par les avocats des mis en cause. Après en avoir délibéré ce mardi et à la demande de Me Normane Omarjee, la cour a accepté que le dossier soit étudié en petit comité pour des raisons que l’on ne connaitra pas. Les arguments du bâtonnier ainsi que ceux de l’avocate générale ont été, eux aussi, exposés à huis clos.

On se souvient que le 2 février dernier, le directeur technique de la ligue réunionnaise de football était présenté au parquet de Saint-Pierre et mis en examen pour des faits de viols et agressions sexuelles par conjoint, harcèlement moral et violences par conjoint à la suite d’une plainte déposée par une de ses anciennes compagnes.

A la demande de la procureure de la République, Caroline Calbo, Hosman Gangate avait été placé en détention provisoire. Ses avocats avaient alors dénoncé « la fragilité de l’accusation et une enquête préliminaire menée tous azimuts ».

La cour rendra sa décision demain.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mort de Dimitri Saugrin : Retournement de situation lors du procès en appel des accusés

Deux cousins sont rejugés pour la mort de Dimitri Saugrin survenue en mai 2019. L’homme avait été abattu devant chez ses parents dans la Cité Cotur au Port. Florent Pomeng avait été condamné à 30 ans de prison alors que John Fruteau de Laclos avait été acquitté des faits d’assassinat. Les accusés ont cette fois-ci été tous les deux reconnus coupables.

Fraude aux municipales à l’Etang-Salé : « Cette manipulation électorale a atteint son objectif »

Le volet pénal des élections municipales de 2020 à l’Etang-Salé s’est à nouveau joué devant la justice ce jeudi. Lors du premier procès à St-Pierre, les cinq personnes poursuivies avaient été relaxées. Le ministère public a requis des peines amende à l’encontre de trois d’entre eux, ceux qui avaient des responsabilités administratives et électorales le jour des faits. La décision de la cour d’appel est tombée ce jeudi 11 avril, les prévenus sont, comme en première instance, relaxés.

Bordeaux : Un mort et un blessé grave après une attaque au couteau

Ce mercredi soir, un assaillant a mortellement blessé un homme de 37 ans sur les quais de la Garonne. Après s’en être pris à un autre passant, l’homme a été neutralisé par des policiers. La piste terroriste semble pour l’instant écartée par les enquêteurs, qui s’orientent plutôt vers une rixe sur fond d’alcool.