Revenir à la rubrique : Communiqué | Sport Réunion

GFTC #1 : Le Pancrace, Kezako ?

Le 6 avril 2024 va se dérouler le GFTC #1, une nouvelle organisation de pancrace à l'intérieur d'un anneau. Mercredi 3 avril, les têtes d'affiche de l'événement doivent arriver sur l'île. L'occasion de rappeler quelques règles de cette discipline.

Ecrit par N.P. – le mardi 02 avril 2024 à 15H47

Le communiqué :

Sport de combat depuis plus de 2500 ans, le pancrace s’est transformé au fil des ans. Aujourd’hui véritable spectacle depuis la création de franchises anglo-saxonnes, les règles ont évolué notablement. Du fait de la mainmise américaine sur cette discipline depuis plus de 20 ans, le vocabulaire associé au pancrace et ses dérivés s’est enrichi de termes anglo-saxons. Ainsi, certains termes sont utilisés parfois abusivement en direction du grand public. Petit lexique.

– Armbar : torsion de l’articulation du coude ou de l’épaule (hyperextension)
– Ankle lock : même principe mais pour les articulations du genou ou de la cheville.
– Clinch : phase de combat durant laquelle les adversaires sont au corps à corps.
– Guillotine : comme son nom l’indique, prise au niveau du cou pour un étranglement.
– Grappling : terme générique encadrant toutes les phases de combat au sol.
– Slam : projection de l’adversaire au sol très violente entraînant parfois un KO.
– Takedown : façon d’amener l’adversaire au sol.
– Backfist : coup de poing retourné lors d’une rotation.
– Striker : combattant spécialiste des techniques de percussion coups de pied, poings etc.
– Grappler : combattant spécialiste de grappling ou lutte.
– Choke : étranglement.
– Bulldog choke : étranglement arrière avec un bras comprimant les carotides.
– Ground and pound : action de frapper l’adversaire avec ses poings alors qu’il est au sol.
– Thai clinch : saisie du haut du corps pour envoyer des coups de genou.
– Stare down : les deux adversaires se font face en début de combat ou lors des conférences de presse en cherchant à impressionner l’adversaire.

Ils arrivent… C’est le mercredi 3 avril que les principaux combattants (les plus attendus) débarquent sur l’île de la Réunion. Nayeb « the strangler » Hezam, combattant algérien, et Ibrahim Boudallaye (Team Sénégal) poseront donc le pied à la Réunion mercredi 3 avril à 9h00 à Gillot. L’opposant très attendu d’Expedito « le dragon » Valin : Quentin Arola (Tactical Fight Toulouse) arrive sur le même vol BF700 opéré par FrenchBee. Gageons que ces trois-là ne soient pas assis côte à côte dans l’avion avec l’envie de s’entraîner à 10.000 mètres d’altitude…

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique