Revenir à la rubrique : Mayotte

Gérald Darmanin annonce la fin du droit du sol à Mayotte

Dès son arrivée à Mayotte, Gérald Darmanin a annoncé la fin du droit du sol dans le 101ème département français.

Ecrit par N.P. – le dimanche 11 février 2024 à 11H44

« Le président de la République m’a chargé de dire aux Mahorais que nous allons prendre une mesure radicale qui est l’inscription de la fin du droit du sol à Mayotte », a lancé Gérald Darmanin ce dimanche 11 février dès sa descente d’avion. Sur le tarmac de l’aéroport, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer a annoncé la suppression du droit du sol sur ce territoire de l’océan Indien. Cette mesure nécessitera une révision constitutionnelle puisqu’elle dérogera au droit national.

En compagnie de Marie Guévenoux, nouvelle ministre déléguée, il a également promis le durcissement du regroupement familial et la fin du visa territorialisé. « Il ne sera plus possible de devenir Français si l’on n’est pas soi-même enfant de parents français », a-t-il affirmé.

Mayotte bénéficie déjà d’un régime dérogatoire en matière de droit du sol. Sur le reste du territoire national, si un enfant naît de parents étrangers, il peut obtenir la nationalité française à ses 18 ans à condition d’avoir vécu en France pendant au moins cinq ans depuis l’âge de 11 ans. Avec la loi asile et immigration de 2018, un enfant né à Mayotte doit non seulement respecter ces conditions, mais, en plus, prouver au moment de faire sa demande que l’un de ses parents était légalement sur le territoire français depuis au moins trois mois au moment de sa naissance.

Gérald Darmanin et Marie Guévenoux sont en déplacement à Mayotte pour officialiser une batterie de mesures afin d’apaiser une population qui maintient des barrages depuis trois semaines.

Une nouvelle opération baptisée « Wuambushu 2 » contre la délinquance et l’immigration illégale et la mise en place d’un rideau de fer maritime sont également proposées pour sortir de cette situation infernale pour les habitants.

0 commentaires

Dans la même rubrique

La ministre chargée des Outre-mer se rendra à Mayotte prochainement

Marie Guévenoux, nouvelle ministre chargée des Outre-mer, a rencontré les élus mahorais et a annoncé l’opération d’évacuation du stade Cavani et la préparation de l’opération Wuambushu 2. Par ailleurs, elle indique qu’elle sera à Mayotte dans « le prolongement de l’installation du nouveau préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville.

Mayotte : Les barrages se reforment ce samedi

Des responsables de barrages à Mayotte ont décidé de reprendre les blocages en réponse à la condamnation de deux des leurs à quatre ans de prison, suite à l’attaque d’une gendarmerie fin janvier dernier.

Fin du droit du sol : Une remise en cause de l’appartenance de Mayotte à la France selon Moroni

La fin du droit du sol à Mayotte annoncé dimanche dernier par Gérald Darmanin pour contrer l’immigration illégale en provenance majoritairement de l’archipel des Comores a réveillé les ardeurs des autorités comoriennes. Pour ces dernières, la mesure proposée par le ministre de l’Intérieur français serait « le début d’une remise en cause de la soi-disant appartenance de l’Ile Mayotte à la France ».

Les Forces vives de Mayotte réagissent aux annonces de Gérald Darmanin

Le collectif « Les Forces vives de Mayotte » déplorent le choix du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer de s’attaquer à la suppression du droit du sol alors que les manifestants réclamaient en priorité la fin du « séjour territorialisé » et craignent « un détournement » de leur revendication majeure.

Thierry Robert ouvre un restaurant à Mayotte

L’insécurité permanente que subissent les habitants de Mayotte est peu propice aux affaires des commerçants. C’est dans ce contexte anxiogène que l’ex-élu réunionnais Thierry Robert lance un appel aux politiques péi afin qu’ils se saisissent sérieusement de la situation mahoraise. Une île où Thierry Robert fait justement des affaires.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial