Revenir à la rubrique : Economie

Forte accélération du nombre de touristes à La Réunion

L'Île de La Réunion Tourisme fait le bilan de l'activité touristique à La Réunion en 2022 et évoque les perspectives d'avenir pour ce secteur économique.

Ecrit par Baradi Siva – le jeudi 06 avril 2023 à 10H48

« Le tourisme réunionnais a su faire preuve de résilience« , se félicite Patrick Lebreton, président de l’Île de La Réunion Tourisme. Les chiffres de l’année 2022 montrent une accélération du nombre de touristes sur notre île ces derniers mois, même si les données positives sont à mettre en perspective à cause de la crise sanitaire de 2020 et 2021.

Le nombre de touristes croît de 97% entre 2021 et 2022 mais reste inférieur à celui de 2019. Au cours de cette dernière année d’avant Covid, 533.622 touristes extérieurs avaient foulé le pied sur notre caillou. 

En 2022, le secteur a retrouvé des couleurs avec 495.473 touristes extérieurs (hors croisiéristes au nombre de 3000) contre seulement 250.811 touristes accueillis en 2021.

Près de la moitié des touristes venaient pour la première fois

Pour 41,7% des 495.000 touristes de l’an dernier, il s’agissait du premier voyage à La Réunion. « Cela confirme que La Réunion reste une destination désirée« , explique Patrick Lebreton, président de l’IRT.

Sans surprise, 82,7% des touristes viennent de métropole, ce qui représente 409.848 touristes. Les touristes en provenance des pays de la zone océan Indien explose de 200% pour atteindre le nombre de 51.935 visiteurs. La zone OI constitue donc le deuxième bassin pourvoyeur de clientèle extérieure.

Le troisième bassin émetteur est l’Europe avec 26.808 touristes sur l’année 2022. Ils proviennent essentiellement de Belgique, de Suisse et d’Allemagne. 

« La clientèle d’agrément a repris sa place sur le marché et représente 48% des séjours contre 42% de tourisme affinitaire », complète la directrice générale de l’IRT Susan Soba.

L’Île de La Réunion Tourisme vise cette année une croissance de 10% du nombre de touristes à La Réunion.

Partager cet article
Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’OPMR fait deux propositions concernant l’octroi de mer

L’OPMR fait deux propositions concernant l’octroi de mer

Ce vendredi se tenait l’assemblée plénière de l’OPMR portant présentation du rapport de l’Observatoire sur l’octroi de mer à La Réunion en 2023, à l’issue de laquelle était organisé un point presse. Deux propositions ont été formulées par l’Observatoire des prix, des marges et des revenus : extraire l’octroi de mer de la chaîne de valeur pour le rendre plus transparent et limiter son impact sur les prix et/ou le remplacer par une TVA régionale pilotée par la Région.

French Bee se prépare à un nouvel envol

French Bee se prépare à un nouvel envol

Les dirigeants de la compagnie aérienne sont venus à La Réunion pour évoquer les changements de gouvernance mais en ont aussi profité pour assurer qu’ils comptent développer l’offre dans l’océan Indien. La future nouvelle PDG répond aussi aux questions des prix et demande à ce que la pression mise par le gouvernement sur les compagnies au sujet de la question environnementale soit plutôt dirigée vers les constructeurs.

La surrémunération contribuerait à la vie chère et aux inégalités sociales

La surrémunération contribuerait à la vie chère et aux inégalités sociales

La Cour des Comptes a publié mardi un référé après une enquête sur la surrémunération des fonctionnaires en Outre-Mer. L’analyse du dispositif révèle qu’il pourrait contribuer à maintenir un coût de la vie plus élevé hors de l’Hexagone mais aussi créer des inégalités avec le reste des travailleurs.