Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

Et si la grève de Témoignages était plus qu’un simple conflit?

Pauvres journalistes de Témoignages! Ils ont bien du mal à se faire entendre, et le moins que l’on puisse dire est que leurs confrères de la « grande » presse écrite et audiovisuelle ne se pressent pas pour leur donner la parole!   Est-ce par peur de déplaire à la direction du PCR, et par voie de […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le vendredi 14 novembre 2008 à 11H15

Pauvres journalistes de Témoignages! Ils ont bien du mal à se faire entendre, et le moins que l’on puisse dire est que leurs confrères de la « grande » presse écrite et audiovisuelle ne se pressent pas pour leur donner la parole!

 

Est-ce par peur de déplaire à la direction du PCR, et par voie de conséquence aux élus siégeant à la tête de la Région et de nombre de villes importantes? Collectivités, grosses consommatrices aujourd’hui de publicités et d’annonces légales, principaux revenus des journaux?
Je ne peux imaginer une telle chose!
Et pourtant, ils ont des choses intéressantes à raconter, nos collègues de Témoignages! Par exemple qu’ils sont payés 1.100 euros par mois en moyenne, ce qui viole outrageusement toutes les conventions collectives de la presse! Que les femmes sont moins bien (sic!) payées que les hommes! Qu’ils étaient convoqués, le matin, et que le représentant du PCR leur disait quels articles faire, et quoi écrire… Etc…
Autant de choses que Témoignages dénonçait à longueur de colonnes quand ça se passait chez des « salauds » de patrons du privé…
Mais ce conflit va peut-être être le déclencheur d’événements que nombre d’observateurs politiques pronostiquaient depuis des lustres au sein du PCR, et qui ne survenaient jamais. Au point que l’on finissait par dire que rien ne se passerait du vivant de Paul Vergès…
Tout le monde sait qu’il existe des fractures importantes au sein du PCR. Paul Vergès, de par son aura, son passé et sans doute les dossiers dont il dispose sur pas mal de monde, a toujours réussi jusqu’à maintenant à les dissimuler et surtout à faire en sorte qu’elles ne fassent pas s’écrouler le bel édifice qu’il a mis une vie à construire.
Tout le monde est au courant que Paul Vergès et Huguette Belle « i mange pa in grin de sel ensamb » et que le leader du PCR aurait préféré voir Alain Bénard élu plutôt que l’actuelle maire. Il n’y a qu’à voir le feu vert accordé à Jocelyne Lauret pour aller sur la liste d’Alain Bénard…
Tout le monde sait qu’il en est de même avec Eric Fruteau et Saint-André bruisse aujourd’hui encore de rumeurs d’alliances contre-nature de façon à évincer l’actuel maire, quitte à pousser son 1er adjoint…
Et ne parlons pas de ceux qui ont déjà pris leurs distances avec le Parti, comme Maurice Gironcel, le maire de Sainte-Suzanne, Jean-Yves Minatchy, le président de la Chambre d’agriculture, Yvan Hoarau de la CGTR, ou encore Georges-Marie Lépinay, pour ne parler que de ceux là…
Tout ce beau monde faisait jusqu’à maintenant le dos rond, attendant la disparition du leader historique pour régler les comptes au sein du parti, et plus particulièrement avec Pierre Vergès.
Mais voilà que le conflit de Témoignages va peut-être accélérer les choses.
D’abord, Paul Vergès n’est plus aussi fort qu’avant (même si son pouvoir de nuisance est encore immense). Pour preuve, sa défaite aux législatives dans la 3ème circonscription face au « jeune » Didier Robert, la défaite de Pierre dans la 5ème circonscription, et la façon désastreuse dont Pierre a géré le dossier de la grève des transporteurs… Pour ne prendre que ces exemples.
Même les victoires de maires « communistes » à Saint-Paul ou à Saint-André sont des défaites pour le « PCR Canal historique » car ont été élus des personnalités que Paul Vergès espérait voir perdre.
Et il se dit que même des bastions comme le Port et la Possession sont régulièrement traversés de tentations de remise en cause de l’hégémonie du « clan » Vergès.
Les grévistes de Témoignages ont tenu hier une conférence de presse dans les locaux de la CGTR du Port… Tout un symbole!
Et ils comptent sur le soutien de personnalités de premier plan du parti.
Oseront-elles se montrer à visage découvert et affirmer clairement, comme certains le disent en « off« , qu’ils « ne se reconnaissent plus dans ce Parti« ?
C’est tout l’enjeu des jours à venir.
Sinon, les pauvres journalistes de Témoignages risquent bien de finir broyés par l’énorme rouleau-compresseur de l’indifférence des Réunionnais. Les caciques du PCR n’espèrent que ça: que le journal continue de sortir comme si de rien n’était, et que le mouvement meure de sa belle mort, dans l’indifférence générale.
Une opportunité d’action existe pour les élus et militants « dissidents« . A condition de ne pas trop tarder…

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy répond à Jacques Tillier

J’ai eu les honneurs de l’édito de Jacques Tillier dans le JIR de samedi matin. Ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé…
De quoi est-il question ?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !

Turbulences à la direction d’Air Austral

Alors que tous les observateurs pensaient qu’Air Austral était sortie d’affaire et que les choses allaient rentrer dans l’ordre avec l’arrivée du groupe Clinifutur aux commandes et le départ de Marie-Joseph Malé de la direction, voilà que la compagnie aérienne régionale est à nouveau secouée par des turbulences.
Le DRH ainsi que deux autres membres de son service ont été mis à pied hier et convoqués à un entretien préalable la semaine prochaine en vue d’une sanction.