Préfet de La Réunion

Le préfet apporte son soutien aux chasseurs de tangue

Jérôme Filippini explique comprendre la colère des chasseurs de tangue et insiste sur l'importance de cette tradition mais aussi sur son utilité pour maintenir l'équilibre de la faune locale.

Chasse aux tangues : Manifestation des chasseurs sous les fenêtres du préfet

Quelques jours après l’annonce que l’ouverture de la chasse aux tangues ne pourra se faire ce samedi, la fédération départementale des chasseurs de La Réunion appelle à un grand rassemblement sur le parvis de la préfecture à Saint-Denis. Les chasseurs péi ne décolèrent pas suite à l’annulation de l’arrêté préfectoral et l’annonce d’une ouverture de la chasse reportée au 15 mars.

SNU : Premier séjour de cohésion des “classes engagées”

Après un lancement en dehors du temps scolaire, la première session des séjours de cohésion des “classes engagées” a été inauguré mardi matin. Au total, onze lycées vont y envoyer vingt classes, soit près de 850 jeunes Réunionnais pour l’année 2024.

Cyclone Belal : Le préfet se rend dans le Sud sauvage pour constater les dégâts

Jérôme Filippini s'est rendu ce matin à Saint-Joseph et à Saint-Philippe afin de rencontrer les élus et les agriculteurs, particulièrement touchés dans ces villes du Sud. Le représentant de l'Etat a tenu à se rendre compte lui-même des dégâts provoqués par Belal. Après une réunion avec le conseil municipal de Saint-Joseph et la visite d'une exploitation de la commune, il s'est rendu à Saint-Philippe pour participer à une distribution de bouteilles d'eau pour les habitants.

Cyclone Belal : Le point du préfet

Un nouveau point de situation a été réalisé ce vendredi soir par le préfet. Il a notamment annoncé que les efforts continuent pour rétablir l'ensemble des réseaux d'électricité et de distribution en eau sur l'île.

Bravo M. le préfet

Bien sûr, il y aura toujours quelques esprits chagrins pour râler en disant que vous avez pris trop de précautions, qu’il faisait presque beau sur Saint-Denis (ailleurs, je ne sais pas) en ce dimanche après-midi. Il n’en demeure pas moins que nous nous en sortons presque sans casse.