Revenir à la rubrique : Santé | Société

Don de moelle osseuse : Seulement 4273 donneurs inscrits à La Réunion

La greffe de moelle osseuse représente l'ultime espoir pour de nombreux patients atteints de maladies du sang, telle que la leucémie. Cependant, ce traitement dépend de la générosité des donneurs compatibles. C'est pourquoi, chaque année, l'Agence de la biomédecine lance une campagne de sensibilisation et de recrutement de donneurs de moelle osseuse, avec des objectifs clairs pour La Réunion en 2023.

Ecrit par Gaëtan Dumuids – le mercredi 06 décembre 2023 à 17H26

Les maladies du sang peuvent toucher tout le monde, à tout âge, devenant un drame lorsque cette maladie touche un enfant. Normalement, les chances de trouver un donneur compatible sont d’1 sur 1 000 000, mais le métissage réunionnais peut rendre la compatibilité encore plus difficile. Cependant, les miracles se produisent et ne sont pas si rares.

En 2022, 173 nouveaux donneurs ont été recrutés à La Réunion. Parmi les 4 273 donneurs inscrits dans la région, 34 % ont moins de 35 ans et seulement 37 % sont des hommes. De nouveaux donneurs et donneuses sont activement recherchés pour atteindre l’objectif d’au moins 340 nouveaux inscrits d’ici la fin de 2023 dans l’île.

Jeunes hommes, à vous de jouer

La rareté de la compatibilité rend chaque inscription au registre des donneurs cruciale. En particulier, les médecins greffeurs cherchent à recruter davantage de jeunes hommes âgés de 18 à 35 ans, représentant la diversité de la population française. Cette catégorie de donneurs offre les meilleures chances de guérison aux patients, en particulier ceux souffrant de leucémie.

Ceci s’explique par des facteurs immunologiques : les anticorps, développés naturellement par les femmes lors d’une grossesse (même si elle n’est pas menée à terme), et absents chez les hommes, complexifient l’appropriation du greffon de moelle osseuse du donneur par le malade.

Les critères médicaux jouent un rôle essentiel dans le processus de sélection des donneurs. L’âge, l’un des facteurs les plus importants, influence la richesse en cellules souches hématopoïétiques, favorisant ainsi la prise de greffe. Les hommes représentent plus de 70 % des donneurs de moelle osseuse, et les greffes réalisées à partir de prélèvements masculins ont montré un taux de réussite plus élevé. Malheureusement, les hommes ne représentent que 36 % des inscrits sur le registre national.

Donner ou convaincre

La campagne de sensibilisation 2023 de l’Agence de la biomédecine, intitulée « Manuel d’influence : #BesoinDeChacun pour mobiliser au don de moelle osseuse, » vise à accroître la diversité du registre national. Chaque personne, en tant que donneur potentiel ou prescripteur, joue un rôle crucial pour atteindre cet objectif. La mobilisation est essentielle pour sensibiliser et encourager l’inscription au registre, reflétant ainsi la diversité des origines de la population réunionnaise.

Si vous ne remplissez pas les critères pour donner, vous pouvez toujours essayer de convaincre ceux qui le peuvent. Le terme « greffe » peut faire peur, mais il s’agit simplement d’une prise de sang un peu plus longue. Il est donc possible de sauver des vies tout en regardant Netflix.

Pour se renseigner et s’inscrire, une seule adresse : www.dondemoelleosseuse.fr

Thèmes : Moelle osseuse
S’abonner
Notification pour
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Lui
2 mois il y a

Don de moelle grapheneuse les plus authentique !!

Gaelle
2 mois il y a

Très bel article bravo au journaliste

Dans la même rubrique

Le Département et ses partenaires font front commun contre les violences intrafamiliales envers les enfants

« Nous ne pouvons pas rester les bras croisés, constater cette augmentation et ne pas agir ». Le Département passe la seconde dans sa lutte contre les violences intrafamiliales (VIF). Ce mercredi, à l’occasion de la tenue de l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance (ODPE), la collectivité départementale a signé en compagnie de ses partenaires son Plan départemental de prévention et de lutte contre ces violences, avec une attention toute particulière envers les enfants. (Photos : Alexandre Robert).

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial