Revenir à la rubrique : Communiqué

« Domination économique » : La plateforme contre la vie chère rappelle l’urgence d’agir

Communiqué de "la plateforme contre la vie chère" :

Ecrit par N.P – le mardi 18 octobre 2022 à 15H42

Aujourd’hui, nous avons pu assister, à la chambre des commerces, à la restitution d’une étude qui dépeint la réalité de la grande distribution à La Réunion.

Dans les grandes lignes, un marché (duopole) avec 2 acteurs majeurs qui écrasent la concurrence : Carrefour (Groupe Bernard Hayot) et Leclerc (Groupe Thiaw Kine).

Le rapporteur dit clairement qu’un retour en arrière lui semble très peu probable voir impossible.

Nous nous acheminons donc, si rien n’est fait, vers un marché « concentré » c’est à dire quasiment sans concurrence ( à l’image des
Antilles ) et donc des PRIX fixés au bon vouloir des acteurs majeurs.

Cette domination est une nouvelle page malheureuse de l’histoire Réunionnaise : l’ère de la domination économique.

Ce moment où les revenus des Réunionnais ne servent qu’à alimenter une machine monopolistique bien décidée à nous aliéner économiquement.

Ce conglomérat ne s’arrête pas à la grande distribution. Il est aussi présent dans certains secteurs économiques « vache à lait » tels que les pièces automobiles entre autres.

A l’évidence, ce sujet n’est pas qu’économique. Il est éminemment politique puisque seule la législation peut encore contrer une hydre
tapie dans l’ombre du secret des affaires.

Les solutions existent et le rapport les a exposées.

Notre plateforme avait, depuis l’année dernière, émis des propositions telles que :
1. Loi « anti trust péi » de lutte contre les monopoles et oligopoles en légiférant sur les marges appliquées aux marchandises. (avec pour précédant la loi EGALIM et la notion de seuil minimal )
2. Condamner les effets d’aubaine (Cf.Augmentation des prix sous couvert d’augmentation du fret)
3. Territorialiser l’Autorité De La Concurrence pour pouvoir sanctionner rapidement les abus
4. Supprimer l’octroi de mer sur les marchandises non produites à la Réunion.
5. Négocier avec les compagnies maritimes pour devenir le principal port de transbordement de la Région afin de ne plus payer les coûts d’acheminement de Maurice à la Réunion

Il est urgent d’agir et si le politique faillit, ce sera la fin. Les intérêts privés de certains puissants auront triomphé, à tout
jamais, sur l’intérêt public.

Il n’y a que la lutte citoyenne qui nous permettra de ne pas nous résigner.
Et même si nous sommes peu, nous ne sommes pas rien.

Plateforme Contre La Vie Chère

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial