Revenir à la rubrique : Economie

Deux candidatures sérieuses se dessinent pour la reprise de Korbey d’Or

L’avenir de la société Korbey d’Or se joue actuellement, alors qu’elle est redressement judiciaire depuis décembre 2022. Deux candidatures de reprise ont été acceptées par le CSE de l’entreprise et sont donc bien placées pour reprendre l’activité, sur les six qui ont été déposées. Le tribunal de commerce tranchera d’ici la fin du mois.

Ecrit par La-rédaction – le mercredi 01 mars 2023 à 11H56

Quel sera le futur des 650 salariés et des 3000 bénéficiaires de Korbey d’Or ? La société, qui a d’ailleurs fait la « une » de la presse locale à cause du train de vie dispendieux des anciens dirigeants, se cherche désormais un second souffle. 

D’après nos confrères du JiR, deux offres sortent du lot, sur les six connues. Elles ont toutes les deux reçu l’aval du CSE de Korbey d’Or. L’association Alefpa et la société Destia, toutes deux métropolitaines, auraient, selon les représentants des salariés, les dossiers les plus solides. Pour l’instant, seul l’Alefpa est installée à La Réunion, mais l’offre proposée par Destia promet d’injecter 1,4 million d’euros par an dans Korbey d’Or, en plus des 250.000 euros initiaux pour la reprise du fond de commerce. 

Si toutes les offres présentées hier devant les magistrats étaient jugées sérieuses par l’administratrice judiciaire, il faudra attendre la fin mars pour savoir le futur de Korbey d’Or.  

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Salon VivaTech : « La Réunion a sa place dans cet écosystème »

Hanifah Locate, directrice de la recherche et de l’innovation à la Région Réunion, s’est rendue au salon VivaTech à Paris. Elle accompagne une dizaine de start-ups qui sont venues présenter leurs produits et affirmer la volonté régionale d’être un futur hub pour l’innovation.

[Communiqué] Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en avril 2024 et +3,6 % sur un an

En avril 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion après une hausse de 0,6 % en mars. Les prix de l’alimentation et de l’énergie reculent après plusieurs mois de hausse. Les prix des produits manufacturés continuent
d’augmenter et ceux des services repartent à la hausse.
Sur un an, l’inflation ralentit en avril (+3,6 %), comparativement au trois premiers mois de l’année durant lesquels l’inflation annuelle était égale ou légèrement supérieure à 4 %. L’indice des prix à la consommation augmente davantage à La Réunion qu’au niveau national (+2,2 %).