Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

Des scientifiques ont pu calculer la date de la fin du monde

Deux scientifiques, Kazumi Ozaki de l’université de Toho au Japon et Chris Reinhard du Georgia Institute of Technology, ont créé un modèle du climat, de la biologie et de la géologie de la Terre pour comprendre comment cette dernière va évoluer dans les milliards d’années à venir. D’après leurs calculs publiés dans [Nature Geoscience]urlblank:https://www.nature.com/articles/s41561-021-00693-5 , […]

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 05 mars 2021 à 23H11

Deux scientifiques, Kazumi Ozaki de l’université de Toho au Japon et Chris Reinhard du Georgia Institute of Technology, ont créé un modèle du climat, de la biologie et de la géologie de la Terre pour comprendre comment cette dernière va évoluer dans les milliards d’années à venir.

D’après leurs calculs publiés dans [Nature Geoscience]urlblank:https://www.nature.com/articles/s41561-021-00693-5 , toute forme de vie finira par disparaitre dans un milliard d’années à la suite de la disparition de l’oxygène de notre atmosphère.

En effet, l’oxygène n’a pas été toujours présent dans l’atmosphère de la Terre. Cette composante était même très rare jusqu’à il y a 2,4 milliards d’années, jusqu’à ce que des cyanobactéries évoluent pour absorber le dioxyde de carbone, et rejeter de l’oxygène. Cette évolution a permis de donner naissance à toutes les formes de vie multicellulaires que nous connaissons aujourd’hui sur Terre. Et selon Kazumi Ozaki et Chris Reinhard, l’oxygène finira par à nouveau disparaitre un jour. Lorsque les étoiles vieillissent, elles deviennent plus chaudes. La Terre va donc inéluctablement se réchauffer dans un délai que les deux chercheurs ont estimé à un milliard d’années. Le Soleil deviendra alors si chaud qu’il fera baisser de façon très importante le taux de CO2 de notre atmosphère, de plus en plus de vapeur d’eau va se former et le dioxyde de carbone sera absorbé de plus en plus rapidement.
Sans CO2, pas de photosynthèse. Les plantes ne pourront plus survivre et ne produiront donc plus d’oxygène. Selon Reinhard, en l’espace de 10 000 ans seulement, l’oxygène pourrait quasiment disparaître de l’atmosphère en passant de 21% aujourd’hui à moins de 1%. À l’inverse, le taux de méthane grimperait quant à lui en flèche, atteignant jusqu’à 10 000 fois le niveau que nous connaissons aujourd’hui.

Dans un tout petit peu plus d’un milliard d’années, toute vie multicellulaire disparaitra. Sans oxygène, la couche d’ozone s’évaporera, et les UV frapperont la Terre avec plus de puissance avec toutes les conséquences néfastes que l’on connaît. La Terre pourrait alors fort bien ressembler à la planète Mars d’aujourd’hui. Sauf que selon les chercheurs, une vie unicellulaire pourrait continuer à survivre.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy : Les ennemis de mes ennemis sont mes amis

La question a tourné en boucle sur toutes les radios et toutes les télévisions durant le week-end : Le Rassemblement national est-t-il devenu un parti fréquentable et a-t-il réellement abandonné les idées racistes de son fondateur Jean-Marie Le Pen?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !