Revenir à la rubrique : Santé

Dengue : 38 nouveaux cas à La Réunion

DENGUE : le nombre de cas signalés augmente. Maintenons les mesures de protection   Du 11 au 17 janvier 2021, 38 cas de dengue ont été signalés à l’ARS. Après une période stable aux alentours d’une vingtaine de cas hebdomadaires, une augmentation de cas est observée dans 14 communes. Avec les conditions météorologiques actuelles (chaleur […]

Ecrit par Zinfos974 – le mercredi 20 janvier 2021 à 14H15

DENGUE : le nombre de cas signalés augmente. Maintenons les mesures de protection

 

Du 11 au 17 janvier 2021, 38 cas de dengue ont été signalés à l’ARS. Après une période stable aux alentours d’une vingtaine de cas hebdomadaires, une augmentation de cas est observée dans 14 communes. Avec les conditions météorologiques actuelles (chaleur et pluies), la poursuite de la circulation de la dengue et sa dispersion géographique dans l’île laissent craindre une reprise de l’épidémie dans les semaines à venir.

La préfecture et l’ARS La Réunion rappellent à la population l’importance de lutter contre la dengue en appliquant les mesures de prévention : se protéger et protéger son entourage des piqûres de moustiques, éliminer tout ce qui peut contenir de l’eau autour de son domicile, et consulter un médecin en cas de symptômes.

 

Situation de la dengue à La Réunion au 19 janvier 2021

 

(données Cellule Santé Publique France en région, ARS)

Du 11 au 17 janvier 2021, des cas isolés ont été localisés dans 14 communes : Saint-Joseph, Saint-Philippe, Salazie, Saint-Leu, Saint-Paul, Le Port, Saint-Denis, La Possession, Saint-André, Trois-Bassins, Tampon, Saint-Pierre, Sainte-Marie et Etang-Salé.

De plus, des regroupements de cas (foyers de dengue) ont été identifiés :

·         au Port (Say-Piscine et vieille ville)

·         à Saint-Joseph (Les Jacques)

 

Afin de contenir la propagation du virus de la dengue, les équipes de lutte anti-vectorielle de l’ARS maintiennent les interventions de démoustication.

 

Recommandations pour lutter contre la dengue

 

En complément des techniques de lutte anti-vectorielle, chacun doit appliquer les mesures de prévention pour éviter de contracter la maladie et de la transmettre à son entourage :

 

·           Se protéger et protéger son entourage contre les piqûres de moustiques : répulsifs, moustiquaires, vêtements longs, diffuseurs

·           Eliminer les gîtes larvaires : vider tout ce qui peut contenir de l’eau tout autour de son domicile

·           Consulter un médecin en cas de symptômes (fièvre, maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements, fatigue…). Votre médecin vous prescrira la réalisation d’un prélèvement à effectuer en laboratoire d’analyses médicales pour confirmation du diagnostic de la dengue.

·           Cette confirmation biologique est indispensable pour orienter les interventions des équipes de lutte anti-vectorielle et contribuent à limiter la diffusion du virus de la dengue sur le territoire.

 

Retrouvez toute l’actualité sur la dengue à La Réunion sur le Facebook  Ensemble contre les moustiques : https://www.facebook.com/Ensemblecontrelesmoustiques

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.