Revenir à la rubrique : Université de La Réunion

De nouveaux bâtiments pour l’ESIROI et l’IUT !

160 élèves-ingénieurs de l'ESIROI et 100 étudiants de l’IUT découvrent cette semaine le nouvel ensemble de bâtiments bioclimatiques à faible impact environnemental et à énergie positive de l’Université de La Réunion. Cette nouvelle construction abrite l’ESIROI, l'École d’ingénieurs Réunion océan Indien. Autrefois située sur deux sites (Sainte-Clotilde et Terre-Sainte), l’école d’ingénieurs de l’Université de La Réunion est maintenant exclusivement basée dans le sud. L’IUT, Institut Universitaire de Technologie (IUT), voit également ses locaux étendus afin d’accueillir de manière optimisée les nouvelles formations ouvertes ces 2 dernières années. Plus de quinze millions d’euros ont été nécessaires à la réalisation de ces bâtiments, dans un souci de mutualisation et de synergie entre les filières.

Ecrit par Université de La Réunion – le jeudi 26 novembre 2020 à 15H08

C’est une vaste opération immobilière pour le campus universitaire de Terre Sainte qui voit le jour. Complémentarité, lisibilité et synergie sont les maîtres-mots du projet, souhaité respectueux de l’environnement. 

Cette opération immobilière s’élevant à 15,8 millions d’euros permet une mutualisation des locaux et une synergie entre l’ESIROI et l’IUT, deux composantes de l’Université de La Réunion. 

Ainsi, une lisibilité des formations techniques et technologiques du Bac +1 au Doctorat, avec des diplômes de formation professionnelle à Bac+2 et Bac +3 (niveau cadre intermédiaire), Bac + 5 (niveau ingénieur) est désormais offerte. 

L’inauguration des bâtiments des nouveaux bâtiments de l’ESIROI et de l’extension de l’IUT a eu lieu ce lundi 23 novembre 2020.

La volonté politique de créer un pôle technologique fort sur le site de Saint-Pierre trouve une concrétisation avec ces nouveaux bâtiments, véritables innovations technologiques du bâti en milieu tropical, qui contribuent par ailleurs à augmenter la capacité d’accueil de ces deux composantes, en passant de 950 étudiants actuellement à 1500.

Actuellement en construction, les bâtiments de l’Unité de Formation et de recherche (UFR) Santé rejoindront prochainement le campus de Terre-Sainte.

En présence de:
M. Frédéric MIRANVILLE, Président de l’Université de La Réunion
Monsieur David LORION, Député de La Réunion,
Monsieur Didier ROBERT, Président de la Région Réunion,
Madame Marie-Lyne SOUBADOU, Vice-présidente du Département de La Réunion,
Madame Chantal MANES-BONNISSEAU, Rectrice de l’Académie de La Réunion et chancelière des universités,
Monsieur Michel FONTAINE, Maire de Saint-Pierre et Président de la CIVIS,

 

 

De nouveaux bâtiments pour l'ESIROI et l'IUT !De nouveaux bâtiments pour l'ESIROI et l'IUT !De nouveaux bâtiments pour l'ESIROI et l'IUT !De nouveaux bâtiments pour l'ESIROI et l'IUT !De nouveaux bâtiments pour l'ESIROI et l'IUT !De nouveaux bâtiments pour l'ESIROI et l'IUT !De nouveaux bâtiments pour l'ESIROI et l'IUT !

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Contrôle des connaissances pour le semestre en cours à l’Université de La Réunion

Jeudi 30 avril, l’organe compétent de l’Université de La Réunion en matière de formation et vie universitaire a adopté les nouvelles modalités de contrôle des connaissances pour ce semestre, suite à l’épidémie de COVID-19. Les cours en présentiel sur les différents sites ne reprenant qu’à partir du mois d’août 2020, les étudiant.e.s réaliseront leurs évaluations à distance. Ces derniers seront prévenus minimum 15 jours à l’avance. Des solutions ont été trouvées afin de ne pas pénaliser les étudiant.e.s durant cette crise sanitaire sans précédent et notamment vis-à-vis des publics fragilisés.