Revenir à la rubrique : Santé

Covid : La Réunion dans le rouge avec un taux d’incidence de 65 cas pour 100.000 habitants

C'est ce mercredi en fin de journée que le préfet de La Réunion Jacques Billant annoncera -ou pas- de nouvelles restrictions en vue de lutter contre la propagation du coronavirus. Et la question de la fermeture des plus grands centres commerciaux ou encore de la mise en place d'un couvre-feu dans certaines communes est plus que jamais d'actualité au vu du taux d'incidence qui ne cesse de grimper dans l'île.

Ecrit par zinfos974 – le mercredi 10 février 2021 à 11H16

En effet, selon les dernières données du gouvernement (du 31 janvier au 5 février), le taux d’incidence relevé à La Réunion était de 64,77 cas pour 100.000 habitants.

Pour rappel, lors de son grand oral de mercredi dernier, Jacques Billant avait annoncé que de nouvelles restrictions étaient prévues à La Réunion si l’île dépassait le taux d’incidence de 50 cas de Covid pour 100 000 habitants.

Ainsi, à 50 cas pour 100 000 habitants, le Préfet avait indiqué que seuls les centres commerciaux (hors magasins alimentaires) de plus de 20.000 m2 seraient concernés par une fermeture. À 100 cas pour 100.000 habitants, un couvre-feu devrait être mis en place à compter de 22h soit sur l’ensemble du territoire soit dans certaines communes et à 18h si le taux d’incidence était supérieur à 125 cas pour 100.000 habitants. À compter de 150 cas pour 100 000 habitants, La Réunion ne devrait pas échapper à un couvre-feu avait assuré Jacques Billant.
 

[Couvre-feu et confinement: les nouveaux seuils d’alerte à La Réunion]urlblank:https://www.zinfos974.com/Couvre-feu-et-confinement-Les-nouveaux-seuils-d-alerte-a-La-Reunion_a165906.html

Or, depuis le début de la semaine, quatre communes de l’île ont largement dépassé le seuil d’alerte national. La commune de La Possession compte 112 cas pour 100.000 habitants, suivie de Saint-Leu (119 cas pour 100.000) et de Saint-Louis (120 cas pour 100.000 habitants) pourraient donc être concernées par une mesure de couvre-feu à compter de 22h.

En queue de classement, la commune du Port avec un taux particulièrement élevé estimé à 149 cas pour 100.000 habitants ne devrait quant à elle pas échapper à un couvre-feu sur l’ensemble de son territoire.
 

[4 communes ont dépassé le seuil du couvre-feu]urlblank:https://www.zinfos974.com/4-communes-ont-depasse-le-seuil-du-couvre-feu_a166094.html

Outre des mesures de restrictions spécifiques aux communes, le préfet a également rappelé que les centres commerciaux devraient être également affectés selon l’évolution du taux d’incidence. Ainsi, les autorités prévoient une fermeture des galeries commerciales – et non des commerces alimentaires – de ces structures. [Entre 5 et 8 enseignes pourraient être concernées]urlblank:https://www.zinfos974.com/Probable-fermeture-des-grands-centres-commerciaux-a-compter-de-jeudi_a166092.html .

 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.