Revenir à la rubrique : Santé

Covid à La Réunion : le nombre de cas continue d’augmenter fortement

?La préfecture et l'ARS confirment ce vendredi 5 février que "le nombre de cas continue d’augmenter fortement. Il faut maintenir la vigilance et redoubler d’efforts !"

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 05 février 2021 à 18H49

Durant la semaine du 25 janvier au 31 janvier (semaine 4), le nombre moyen de cas confirmés est de 50 cas par jour (à rapporter aux 46 cas en moyenne de la semaine 3 et aux 25 cas en moyenne de la semaine 2). Le taux d’incidence était de 40,9/100 000 habitants, il reste cependant en dessous du « seuil national d’alerte » (50/100 000).

Sur les premiers jours de cette semaine, le nombre de cas diagnostiqués augmente et s’établit à plus de 500. Le nombre de clusters augmente : 15 clusters sont actifs dont deux de criticité élevé. 
 
Il est à noter pour les autres indicateurs : 
·         un taux d’incidence à 97/100 000 chez les 15-24 ans en diminution,
·         un taux d’incidence à 106/100 000 chez les 25-34 ans en très forte augmentation,
·         un taux d’incidence chez les plus de 65 qui est toujours en hausse mais en dessous du seuil d’alerte, 
·         un taux d’incidence à 16/100 000 chez les plus de 75 ans qui est en forte diminution et qui repasse au-dessous du seuil d’alerte,
·         un taux de positivité des tests à 2,4%, en dessous du seuil de vigilance (inférieur à 5%),
·         un nombre de tests en hausse,
·         un nombre hebdomadaire d’admissions en médecine qui stagne et en réanimation qui diminue.
 
Une nouvelle série de prélèvements a été séquencée et a mis en évidence, le 4 février, la présence de 13 variants, lesquels se répartissent en 11 variants sud-africain, 1 variant britannique et 1 variant brésilien. Le nombre de personnes qui ont été contaminées par 1 des 3 variants est maintenant de 23 dont 20 à variant sud-africain, 2 à variant britannique et 1 à variant brésilien. La recherche des variants par séquençage se poursuit. 

A noter que la variante 20H/501Y.V3, originaire du Brésil, est également définie par les mêmes mutations des gènes que les variantes issues de Grande Bretagne et d’Afrique du Sud, mais avec des mutations supplémentaires qui d’après les premières données dont nous disposons, laissent craindre une plus grande contagiosité.

 

LES CHIFFRES DU 4 FÉVRIER ET DU 5 FÉVRIER
 
La préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment 178 nouveaux cas de coronavirus covid-19 enregistrés à La Réunion les 04 février et 05 février, soit une moyenne journalière de 89 cas sur 2 jours consécutifs.

Parmi les nouveaux cas : 
·         138 cas sont classés autochtones, 
·         6 cas sont classés autochtones secondaires,
·         14 cas sont classés importés,
·         20 cas sont en cours d’investigation.
 
Parmi les cas précédemment annoncés en cours d’investigation :
·         28 cas sont classés autochtones,
·         4 cas sont classés importés,
·         1 cas invalidé suite à des investigations complémentaires.

 

Covid à La Réunion : le nombre de cas continue d’augmenter fortementCovid à La Réunion : le nombre de cas continue d’augmenter fortementÉvolution des clusters identifiés
 
Au 5 février 2021, 15 clusters sont actifs et 107 clusters ont été clôturés.
Parmi les clusters actifs, on note :
·         8 clusters de « criticité limitée »
·         5 clusters de « criticité modérée »
·         2 clusters de « criticité élevée »
 
Localisation des principaux clusters de criticité modérée ou élevée :
Saint-Denis (2)
Saint-Leu (1)
Saint-Louis (2)
Sainte-Marie (1)
Saint-Pierre (1)

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.