Revenir à la rubrique : Politique

Covid-19 : Cyrille Melchior présente les nouvelles mesures du département

Le président du Conseil Départemental annonce le renforcement de sécurité pour les agents de la collectivité ainsi qu’un soutien aux publics les plus fragiles. Cyrille Melchior demande également au préfet la mise en place de la septaine et d’un test obligatoire pour toutes personnes entrant à La Réunion.

Ecrit par Zinfos974 – le samedi 22 août 2020 à 11H32

Le communiqué du Conseil Départemental :

COVID-19 : le Président du Département, Cyrille Melchior annonce des mesures

Compte tenu de l’évolution de la situation sanitaire, le Président du Département, Cyrille Melchior, fait plusieurs annonces ce vendredi 21 août.

Septaine et test obligatoire pour les personnes entrant sur l’île
Cyrille Melchior demande au Préfet de Région la mise en place de la septaine obligatoire pour toute personne entrant à La Réunion, suivi d’un test obligatoire à l’issue de cette période.

La situation dans les collèges : remise de masques et renforcement des équipes départementales
En ce qui concerne la situation dans les collèges, le Président du Département rappelle que le Rectorat est responsable de la partie pédagogique et des décisions d’ouverture et de fermeture éventuelle des établissements en cas de force majeure.
Cependant, la Collectivité reste aux côtés de l’État, du Rectorat, de l’ARS et, bien entendu, des Principaux de collège pour leur apporter des solutions préventives. À ce titre, en plus d’une dotation financière déjà versée pour les opérations de nettoyage, de marquage au sol, de création de points d’eau complémentaires pour le lavage des mains, de protection pour les agents d’accueil et dans les restaurants scolaires…, le Président du Département a décidé de mettre à disposition 150 000 masques (FFP2) à l’ensemble de la communauté éducative. Par ailleurs, afin d’aider les agents de la Collectivité devant la surcharge liée au protocole sanitaire, chaque collège se verra doté de 2 Pec (Parcours Emploi Compétences) de plus.
« Nous collaborons étroitement avec les services de l’Etat, de l’ARS et de Madame la Rectrice, et directement avec les Principaux de collège dont il faut saluer l’écoute et le travail remarquable. Je remercie nos agents ATTEE et le personnel éducatif des collèges qui font preuve d’un engagement sans faille pour que tous les élèves de La Réunion ne soient pas coupés de l’école et des apprentissages correspondants » indique Cyrille Melchior.

La situation au sein des Services Départementaux : port du masque obligatoire, cellule de veille réactivée
Depuis le début de la crise liée au COVID 19, la sécurité et la protection sanitaire des agents du Département sont une priorité.

La Collectivité a déployé un ensemble de dispositifs pour accompagner les services dans l’exercice de leur mission. L’évolution du contexte sanitaire et la recrudescence de cas positifs à la COVID 19 ainsi que l’apparition de clusters sur l’île, conduisent le Département à renforcer les mesures de protection. Ainsi, le port du masque est rendu obligatoire en permanence sur l’ensemble des sites de la Collectivité pour les personnels et les usagers pendant les horaires de travail, dès lors que l’agent n’est pas seul dans son bureau ou dans son véhicule. Sur l’effectif départemental de plus de 5000 agents, la Collectivité a géré quelques signalements de suspicion de cas COVID, suite auxquels les services concernés ont été immédiatement fermés pour désinfection, et a collaboré avec l’ARS sur les opérations de tests et de tracing des personnes potentiellement en contact. (1 cas positif a été détecté au Chaudron la semaine dernière, et tous les autres tests réalisés sont revenus négatifs ; 1 cas positif au service tarification et en ce qui concerne les collèges, 1 seul agent technique départemental est à ce jour affecté au collège de la Montagne).
Parallèlement, la cellule de veille mise en place, dès le confinement, a été réactivée au niveau de la Direction générale et du Cabinet du Département.  

La protection des publics vulnérables : équipements (masques, solution hydroalcoolique distribués)
Pour rappel, le Département a mis en place un « plan masques » dès le début de la crise sanitaire, de manière à protéger nos publics les plus fragiles (personnes âgées, handicapées). Pour ces publics, Cyrille Melchior précise qu’il sera procédé à des distributions d’équipements de protection autant que la situation sanitaire l’exigera. 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Succession de TAK : Patrice Thien Ah Koon reprend la mairie, Jacquet Hoarau la CASUD

Passé le choc et après avoir caressé l’espoir de porter l’écharpe tricolore avec glands à franges d’or, les membres de la majorité municipale sont en grande partie finalement rentrés dans le rang hier à l’issue d’une réunion. Le fils du maire reprend les rênes de la ville tandis que son fidèle bras droit la CASUD. C’est en tout cas le scénario privilégié sauf “coup de Trafalgar”.

Sylvie Gustave Dit Duflo, candidate sur la liste de Valérie Hayer : « Travailler de manière transversale pour défendre les spécificités de chaque territoire »

Sylvie Gustave Dit Duflo, vice-présidente de la région Guadeloupe et présidente du conseil d’administration de l’Office français de la biodiversité, est en visite à La Réunion en tant que candidate sur la liste « Besoin d’Europe » conduite par Valérie Hayer, dans le cadre des élections européennes. Elle nous explique les actions menées par son groupe et les enjeux pour les territoires ultramarins.

Bouteille de gaz à 15 euros : La Région va prolonger le dispositif jusqu’à la fin de l’année

Les élus de la commission permanente de la Région ont voté ce vendredi une enveloppe supplémentaire de 1,5 million d’euros afin de garantir le dispositif de plafonnement du prix la bonbonne de gaz à 15 euros jusqu’au mois prochain. Si Huguette Bello appelle les pétroliers à une participation à cet effort de solidarité, la présidente de la Région va proposer le vote d’un budget supplémentaire afin de garantir le dispositif jusqu’à fin 2024.