Revenir à la rubrique : Faits divers

Couvre-feu à 18h : 1.635 verbalisations dressées

Les forces de l'ordre sont déployées sur les routes de La Réunion à partir de 18 heures pour contrôler les déplacements des Réunionnais durant la période du couvre-feu mis en place pour limiter la propagation du Coronavirus. La majeure partie des infractions a été relevée sur la première semaine de mise en place de cette nouvelle mesure.

Ecrit par – le mardi 23 mars 2021 à 17H30

La situation sanitaire dégradée à La Réunion a poussé le préfet à appliquer [un couvre-feu de 18 heures à 5 heures du matin sur toute l’île du vendredi 5 mars au lundi 5 avril]urlblank:https://www.zinfos974.com/Le-couvre-feu-a-18-heures-prolonge-jusqu-au-5-avril_a167178.html . La circulation du Coronavirus est toujours très active et reste stable selon les dernières données de l’Agence régionale de Santé.

Les forces de l’ordre ont verbalisé 1.635 personnes entre le 5 et le 22 mars (soit un peu plus de 2 semaines de couvre-feu). Les autorités en dénombrent 230 pour la seule semaine du 15 au 21 mars. La plupart des infractions a donc été constatée lors de la première semaine de couvre-feu.

La Réunion toujours dans le rouge

[Les chiffres montrent que la situation est stable sur notre île]urlblank:https://www.zinfos974.com/2-semaines-de-couvre-feu-a-18h-La-Reunion-reste-dans-le-rouge_a167391.html depuis le début de l’application du couvre-feu à 18 heures mais le nombre de contaminations hebdomadaires se situe toujours au-dessus du pic de la deuxième vague. 

Le taux d’incidence reste au-dessus des 100 cas pour 100.000 habitants. [2 communes ont dépassé le seuil du confinement]urlblank:https://www.zinfos974.com/Cas-reels-Les-communes-les-plus-touchees-par-la-Covid_a167407.html (Le Port et La Possession) et Saint-Denis en est proche (141 cas pour 100.000 habitants).

Nouvelle réunion entre le préfet et les maires

Le couvre-feu à 18 heures est en vigueur jusqu’au 5 avril. De nouvelles annonces ne sont donc pas attendues ce mercredi lors de l’audioconférence entre le préfet et les maires. Mais le plus haut représentant de l’Etat pourrait partager avec les élus [une première évaluation des effets des mesures mises en place]urlblank:https://www.zinfos974.com/Pourquoi-le-couvre-feu-a-t-il-ete-prolonge_a167262.html .

 


 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.

Violences : « Si c’était à refaire, je referais la même chose »

L’audience de comparution immédiate de ce lundi avait, bien malgré elle, pour thème les violences conjugales. Le tribunal avait à juger un trentenaire qui, sous l’effet de l’alcool, a frappé son ex-conjointe au prétexte qu’elle ne voulait pas le laisser entrer à son domicile.