Revenir à la rubrique : Politique

Coronavirus : La Possession instaure un couvre-feu

Vanessa Miranville, la maire de la Possession, a décidé d’instaurer un couvre feu pour sa commune à compter de lundi 30 mars à 20h.

Ecrit par Nicolas Payet – le dimanche 29 mars 2020 à 17H58

Le communiqué de la mairie de La Possession : 
 

 

Cela fait maintenant 13 jours que la population de La Réunion a été mise en confinement.
Force est de constater que cette mesure contraignante pour l’ensemble de la population a limité une progression exponentielle de malades sur notre île.
Sur le territoire de la Possession,  nous remercions la plus grande majorité de nos concitoyens qui respectent avec beaucoup de discipline ces règles de confinement. Cependant nous sommes au regret de constater qu’un petit nombre d’individus indifférents à ces règles primaires de sécurité mettent en danger le reste de la population.
Cela n’est pas tolérable !
C’est la raison pour laquelle j’ai décidé après consultation de la sous-préfecture, de la gendarmerie et de la police municipale d’avoir recours dès demain lundi 30 mars à un couvre feu de 20h à 5h du matin ( exception faite aux personnels en déplacement professionnel indispensable, aux livraisons de plats à domicile, aux personnels de santé, sécurité ou tout autre autorité) et ce pour une période de 7 jours.
Je suis consciente que cette mesure va encore vous contraindre un peu plus, mais sachez que seul le souci sur votre santé et votre sécurité m’a guidé dans ma prise de décision .
Je vous remercie de votre compréhension et vous remercie encore de votre solidarité en cette période très difficile.
Bon courage à tous.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Qui prendra les rênes de la Région si Huguette Bello devient Première ministre ?

Contrairement au Conseil municipal qui doit à nouveau voter si le maire laisse son poste vacant, pour le Conseil régional, le premier vice-président est chargé d’assurer provisoirement la fonction. Si Huguette Bello est appelée à diriger le gouvernement, Patrick Lebreton deviendra donc de facto le patron de la Pyramide inversée.

Le nom d’Huguette Bello suggéré à la tête du gouvernement

Les négociations continuent dans le Nouveau Front populaire pour trouver une figure qui pourrait prendre la tête d’un gouvernement de coalition qui battrait les motions de censure attendues à la rentrée parlementaire. Les différents partis politiques qui composent l’alliance de gauche jouent des coudes pour placer leur poulain, mais aucun compromis n’a été trouvé. Le Parti communiste français aurait alors suggéré le nom d’Huguette Bello, selon Emilio Meslet, grand reporter politique de L’Humanité.

Tribune libre de Gilles Fontaine : « Les vraies raisons de l’échec de la Gauche aux élections législatives 2024 dans la 3ème circonscription »

Conseiller municipal et soutien de Nathalie Bassire lors des dernières élections législatives, Gilles Fontaine livre son analyse des résultats dans la 3e circonscription. L’ex-colistier de François-Xavier Bellamy aux Européennes souhaite en effet contredire « les mensonges et contre-vérités honteusement proférées à chaud », notamment par les « présumés responsables » de l’élection de Joseph Rivière dans cette circonscription.

Matignon : LFI avance quatre noms, le PS et EELV en embuscade

Le nom du candidat du Nouveau Front populaire pour Matignon devrait être connu « d’ici ce soir, peut-être d’ici demain matin », a indiqué jeudi soir sur franceinfo la députée NFP Sandra Regol. Cette annonce fait suite aux critiques de plusieurs figures écologistes, comme Sandrine Rousseau, dénonçant le temps pris par le NFP pour désigner un candidat. De son côté, la France insoumise a proposé le nom de quatre candidats.