Revenir à la rubrique : Politique

[Communiqué] Sharif Bemat soutient Imrhane Moullan contre l’UMPS

Sharif Bemat se positionne comme soutien d'Imrhane Moullan pour les élections législatives.

Ecrit par N.P. – le mercredi 19 juin 2024 à 01H25

Communiqué

Législatives 2024 dans la 4ème circonscription de La Réunion : Sharif BEMAT appelle à faire barrage au candidat « UMPS » David LORION et à voter pour Imrhane MOULLAN

Dès l’annonce de la dissolution de l’Assemblée Nationale, je me suis porté candidat à la candidature dans la 4ème circonscription de La Réunion (Saint-Pierre, Petite-Île, Saint-Joseph) auprès des instances nationales de RENAISSANCE.

Mais, comme aux législatives 2022, l’investiture de la Majorité Présidentielle (En Marche) m’a été refusée au motif qu’il ne fallait pas gêner le candidat Macron-compatible David LORION qui est soutenu localement par les fidèles macronistes Cyril MELCHIOR (président du Département), Serge Hoarau (maire de la Petite-Île), Erika Bareigts (maire PS de Saint-Denis) qui a un « accord partiel en misouk » avec Michel FONTAINE (président LR 974) depuis les Régionales 2021.

Cette fois je n’irai pas au combat tant les dés sont pipés et devant ces manipulations, magouilles, intox et chausse-trapes, je prends mes distances avec le parti présidentiel RENAISSANCE !

À titre personnel, j’appelle à voter pour celui dont le positionnement politique, les valeurs, les qualités (en particulier la sincérité) se rapprochent le plus de mes convictions de Centre-Droit (ma famille politique d’origine) : par ses combats notamment pour le pouvoir d’achat et contre la hausse intercommunale des impôts locaux, pour la transition écologique et contre l’incinérateur de Pierrefonds, Imrhane MOULLAN est le candidat le mieux placé pour rassembler les forces de Droite et du Centre au 1er tour, et battre la députée NUPES 974 sortante au 2nd tour.

Je dénonce fermement la situation ubuesque actuelle à La Réunion et les arrangements d’arrière-cuisine qui portent atteinte à la démocratie locale et je donne rendez-vous aux Saint-Pierrois en 2026 pour les élections municipales, déterminé à défendre les intérêts de notre territoire avec transparence et intégrité.

 

Sharif Bemat
Ancien candidat aux élections législatives sur la 4ème circonscription de La Réunion

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Cirest veut conserver le statut de SPL pour Estival

Le conseil communautaire de la Cirest devra statuer ce soir sur la proposition du président Patrice Selly de résilier l’actuel contrat de délégation de service public avec la SPL Estival, en redressement judiciaire depuis presque un an. Mais la Cirest entend bien conserver le statut décrié de société publique locale (SPL) pour sa société de transport.

[Communiqué] « Le Président dévoile sa vraie nature »

Perceval Gaillard réagit à la prise de parole du président de la République hier. Si Emmanuel Macron a affirmé qu’ « aucun parti ne peut appliquer son programme, ni le NFP, ni la majorité présidentielle, ni la droite républicaine », pour le député Insoumis, « le Président dévoile sa vraie nature et celle du régime : une monarchie présidentielle ». Son communiqué :

[Communiqué] Le PLR affiche son soutien : « Lucie Castets doit être notre nouvelle Première ministre »

Le PLR d’Huguette Bello, alors pressentie comme première ministre d’un gouvernement NPF, a rapidement réagi à la proposition d’installer Lucie Castets à Matignon. Une décision que le PLR salue d’autant que la prise de parole du président de la République a inquiété. « Le PLR s’indigne face à ce déni de démocratie et à ce mépris du Président de la République qui refuse de reconnaître le résultat des élections législatives, faisant ainsi violence au peuple souverain ». Le communiqué du PLR :