Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

[Communiqué] Ratenon interpelle le gouvernement sur la situation sanitaire des îles de l’océan Indien

Le député Jean Hugues RATENON a adressé un courrier au Ministre délégué à la santé et à la prévention dans le cadre sa prochaine visite à Mayotte, les 09 et 10 mai prochain, portant sur la situation sanitaire des iles de l'Océan Indien.

Ecrit par N.P. – le mardi 07 mai 2024 à 11H16

A Monsieur Frédéric VALLETOUX
Ministre délégué à la santé et à la prévention

Monsieur le Ministre,

Depuis le début d’année deux épidémies que sont le choléra et la leptospirose frappent l’océan indien.

En effet et en premier lieu, Mayotte fait face à une épidémie de choléra. Si au début, les cas étaient importés des Comores, depuis vendredi dernier le 03 mai, les 03 premiers cas autochtones ont été diagnostiqués.

Au total, à ce jour, 37 cas ont été identifiés depuis le depuis de l’année. Une épidémie qui a tendance à s’accélérer provoquant de vives inquiétudes chez les habitants et le personnel de santé.
Cette maladie met une fois de plus en lumière le sous-développement du 101ème département français avec des services publics très dégradés, manque de personnel, la grande pauvreté, le manque d’eau, etc.

Une situation épidémique qui risque aussi de s’étendre à La Réunion. Aujourd’hui, nous n’avons pas enregistré de cas mais avec le trafic aérien dans l’océan indien, nous ne pouvons pas exclure que nous soyons nous aussi touchés.

Par ailleurs, La Réunion est déjà confrontée à une autre maladie : la leptospirose. Depuis le 1 er janvier 2024, 204 cas de leptospirose autochtones ont été déclarés à l’ARS.

Le nombre de cas survenus depuis le début de l’année, soit en moins de 4 mois, est supérieur au nombre de cas annuel maximal déclaré depuis le début de la surveillance, c’était en 2022 avec 169 cas annuel. Pour la seule semaine du 22 au 27 avril c’est 13 cas de plus.

Les conditions météorologiques depuis le début de l’’année, fortes pluies et chaleur, favorisent le développement inédit de la maladie. Nous devons aussi faire face à un manque de moyens humains pour le nettoyage des ravines, des espaces verts qui se transforment rapidement en de véritables nids à rats vecteur de la maladie. Une campagne de dératisation totalement insuffisante est aussi source de propagation du vecteur.

Plus grave, ces rongeurs envahissent des écoles maternelles et élémentaires provoquant la fermeture de ces établissements.

Permettez-moi de vous rappeler que la leptospirose est une maladie mortelle ou alors le malade peut garder de graves séquelles. Elle entraine une surcharge de travail pour les équipes médicales.

Aussi, quelles solutions pouvez-vous apporter aux Collectivités locales pour recruter des brigadiers de l’environnement ?

Comptez-vous débloquer des fonds exceptionnels pour mener de grandes campagnes de dératisation sur toute l’ile ?

Allez-vous prendre la décision de rembourser le vaccin anti leptospirose ?

Concernant le choléra, comme lors de l’épidémie de la Covid, ne faut-il pas, de façon provisoire, mettre en place une barrière sanitaire entre les iles et La Réunion avec plus de contrôles aux frontières, afin d’empêcher d’arriver de la maladie sur notre territoire.

Monsieur le Ministre, vous serez à Mayotte les 09 et 10 mai prochain, j’espère que vous apportez avec vous des solutions.

Par la même occasion ne pensez-vous pas utile de faire un saut à La Réunion afin de vous rendre compte de la situation sanitaire ?

Dans cette attente, je vous prie de croire Monsieur le Ministre délégué en l’expression de ma haute considération.

 

Jean-Hugues Ratenon,
Député de La Réunion

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Sigrid Gérardin, n°2 sur la liste PCF aux Européennes : « Porter le projet que vous construirez pour vous et par vous »

Le Parti communiste réunionnais (PCR) a célébré ce samedi son 65e anniversaire sur la place Paul-Vergès à Saint-Denis. Cet événement s’inscrit dans le cadre des élections européennes et a été marqué par un hommage rendu à son fondateur, premier Réunionnais élu au Parlement européen. Le tout en présence de Sigrid Gérardin, n°2 sur la liste PCF conduite par Léon Deffontaines.