Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

[Communiqué ] Graziella Yeng-Seng Camélé (La Réunion Plus Verte) soutient la candidature d’Émeline K/BIDI

Graziella Yeng-Seng Camélé, secrétaire Générale de La Réunion Plus Verte, soutient la candidature d’Émeline K/BIDI pour les prochaines élections législatives.

Ecrit par N.P. – le jeudi 27 juin 2024 à 11H01

Le communiqué :

Aujourd’hui, en tant que secrétaire générale de La Réunion Plus Verte et ancienne suppléante de Stéphane Albora lors des élections législatives de 2022, je tiens à déclarer que « mi travers pas chemin » comme mon titulaire c’est pour cette raison que j’exprimer mon soutien ferme à Émeline K/BIDI lors de ces prochaines élections législatives.

Mon choix de la soutenir s’inscrit dans une continuité naturelle, car nous l’avions déjà rejointe au second tour des dernières élections législatives. Ces deux dernières années ont clairement démontré sa capacité à servir et défendre efficacement les citoyens de La Réunion, de la quatrième circonscription, en particulier ceux de Saint-Pierre.

Il est important de souligner que les difficultés sociales, économiques actuelles et la crise politique ne peuvent être imputées à la gauche et encore moins à Émeline K/BIDI qui a siégé dans un groupe parlementaire d’opposition. Cette responsabilité incombe largement à la politique nationale d’Emmanuel Macron, à sa majorité et à ses soutiens officiels locaux de jour, ainsi qu’aux soutiens « missouk » de nuit qui dansent le Maloya avec Jean Castex à Terre Sainte.

L’ancien député, David Lorion, malgré ses promesses, n’a pas été à la hauteur de sa mission, car personne à Saint-Pierre ne saurait dire ce qu’il a fait pour nous durant ses cinq années de mandat et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’Emeline a été élue à plus de 60 % dans notre circonscription.

De plus, je me dois de rappeler, en tant que Saint-Pierroise que la gestion de la mairie de Saint-Pierre, sous l’égide de Michel Fontaine et du conseiller municipal Lorion, est une catastrophe tant sur le plan social qu’écologique. Les habitants sont confrontés à des problèmes persistants tels que la négligence des espaces verts, avec des rues sales, l’augmentation des coûts des transports publics, l’augmentation de la taxe foncière et des parcmètres qui envahissent nos rues pesant sur le quotidien des petites familles et des travailleurs. Il y a également le manque de logements rappelant que Saint-Pierre figure parmi les villes qui ne respecte pas le quota de logements sociaux imposé par la loi SRU en 2023. Quand Michel Fontaine a voulu expulser de nos rues les plus fragiles de notre société, comme si la misère était un tas de poussière que l’on cache sous un tapis, où était David Lorion pour les défendre ? Enfin cette municipalité est celle qui bétonne et artificialise nos sols à l’extérieur de la ville pour laisser place à toujours plus de zones commerciales. C’est une aberration écologique qui réduit nos surfaces agricoles et poussent les Saint-Pierrois à la surconsommation. Cette politique met en péril les activités de notre centre-ville et nos petits commerçants historiques … Pour conclure où été David Lorion pendant que moi je battais le pavé comme Mme K/Bidi contre la réforme des retraites et que sa collègue Sénatrice du conseil municipal votait pour cette réforme ?

Comme nous rappelle l’adage : dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es !

Mon engagement pour l’égalité sociale et l’écologie, que j’ai défendu depuis les élections municipales de 2020 en passant par les élections départementales jusqu’aux législatives, reste inébranlable. Je ne peux pas me reconnaître dans les politiques anti-sociales et antiécologique actuelles de Macron au niveau national et de Fontaine-Lorion à Saint-Pierre qui détruisent nos valeurs communes.

Il est essentiel de rappeler que nous sommes dans le cadre d’une élection législative, où l’objectif doit être de servir au mieux les intérêts des Français dont les Réunionnais afin de construire un avenir meilleur tout en restant fidèle à Saint-Pierre, ma ville que j’aime et que je ne trahirai jamais.

Avec vous je continuerai à ma battre pour un futur où notre ville et notre île pourront être résiliente, soutenus par des élus nationaux dévoués et authentiques comme Émeline.

Graziella Yeng-Seng Camélé
Secrétaire Générale, La Réunion Plus Verte

Membre de l’Opposition Citoyenne de Saint-Pierre

Ancienne Suppléante aux Élections Législatives

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouveau Front populaire : « On fabrique des votes RN », déplore Marine Tondelier

La secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts a poussé un coup de gueule ce mercredi sur le plateau des « 4 Vérités » de Télématin sur France 2. Elle a exprimé sa colère et sa déception à cause de la « guerre de leadership » au sein du Nouveau Front populaire qui empêche un accord sur une proposition commune d’un Premier ministre pour le nouveau gouvernement qui sera formé suite aux élections législatives anticipées qui viennent de s’achever.

NFP : Une candidature unique pour le Perchoir avant celle de Matignon

Les représentants du Nouveau Front Populaire ont acté une candidature unique pour la présidence de l’Assemblée, sans qu’un nom ne soit officiel pour le moment. D’ailleurs, LFI a demandé à ses partenaires de se concentrer d’abord sur les tractations autours des postes du palais Bourbon. Pour autant, les discussions pour la nomination d’un premier ministre ont repris entre les différents partis.