Revenir à la rubrique : Société

Bilan hebdomadaire de Band cochons du 27 janvier au 2 février 2024

La semaine écoulée a été particulièrement fructueuse pour les chasseurs de makots de l'île, avec des résultats impressionnants à signaler : 175 cas recensés dans neuf communes.

Ecrit par N.P. – le samedi 03 février 2024 à 07H16

Au cours de cette semaine, Band Cochons a identifié et signalé des déchets dans pas moins de 9 villes de l’île. Cette présence généralisée de déchets souligne l’importance cruciale de poursuivre les efforts de nettoyage et de sensibilisation.

La mobilisation des chasseurs de déchets a permis de documenter 175 cas de pollution visuelle à travers l’île. Chaque photo témoigne de la nécessité urgente de lutter contre ce fléau environnemental.

Comme lors des semaines précédentes, les carcasses de voitures continuent de dominer le paysage des déchets, avec Saint-Benoît et Saint-Paul en tête du classement. L’exemple de l’impasse Paulo à Saint-Paul est particulièrement frappant, illustrant la durée de présence de certains véhicules abandonnés.

Les commentaires des chasseurs de déchets ajoutent une dimension poignante à cette lutte contre la pollution. Parmi eux, des observations sur la longévité des déchets abandonnés et les impacts sur l’environnement local.

Face à cette réalité alarmante, Band cochons estime qu’il est urgent que les autorités locales et régionales prennent des mesures concrètes pour remédier à cette situation. Les citoyens réunionnais sont également encouragés à participer activement à la préservation de leur environnement en signalant tout cas de pollution qu’ils observent..

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jaco
1 mois il y a

merci

nono
1 mois il y a

jolies photos mais au fond ca sert a quoi???

contribuable
Répondre à  nono
1 mois il y a

montre le vrai visage de l’île makote
démontre que tant que l’ensemble des élus ne réagit pas en bloc ça continuera
donc faut montrer la réalité
qui a un coût!

gramounleon
Répondre à  contribuable
1 mois il y a

le pas ban zelu de dire c nous reyoné prend konsians

bourbon lumière rest'dan fénoir
Répondre à  gramounleon
1 mois il y a

Vous avez raison pas besoin d’élus pour avoir un comportement digne et réfléchi , les élus ne sont pas vos parents pour salir les élus ne sont pas avec vous, nos anciens étaient plus intelligents!

L'Ardéchoise
Répondre à  nono
1 mois il y a

Visiblement, pas à grand chose, vu la durée dans le temps et malgré les efforts depuis plusieurs années de Band cochons !

bourbon lumière rest'dan fénoir
Répondre à  L'Ardéchoise
1 mois il y a

beaucoup sont des porcs à deux pattes mon île est devenue une île à merde , les gens sont des assassins ils tuent l’avenir de la nouvelle génération! Carcasses de voitures , huiles usagées un poison pour le sol pauvre humanité sans cervelles!

Erik
1 mois il y a

Venez au sein des quartiers populaires dann mon pei Larenyon,il y a trois générations de familles qui sont entassées dans un appartement de 50 M2.
La pauvreté alimentaire, le chômage, la misère sociale et matérielle . Et toutes sortes de process de déshumanisation.
Dann mon pei Larenyon,les miens, ces rèyonès sans visage vivent entre ordures multiples et les rats sur le chemin de l’école, a proximité des enfants. lls sont 40% vivants sous le seuil de pauvreté alimentaire.
Mais veillez bien sûr la préservation de l’environnement de la faune et de la flore de mon pei Larenyon, le dernier paradis de la franss dans l’océan Indien…
Il y a cette citation de Edgar Morin  » L’enjeu essentiel n’est pas de changer la nature humaine, mais d’en inhiber le pire et d’en favoriser le meilleur ‘.

gramounleon
1 mois il y a

apré na kreol i rouv zot ki i di zoreil le malpropre na ka wa ban laire repos toussa et bat un karé dand campagne metropole pou wa kissa le pli makote pôu mwin kreol i respecte pas son ile et ban mahoré deza malpropre i vien appui lo tas……avan kozer tourne zot lang dand zot mizo ban makote

ReineDesNeiges
Répondre à  gramounleon
27 jours il y a

Zoreil lé pas makote dans l’environnement naturel, Bana lé makote sur zot corps

Tampon
27 jours il y a

Tampon premier commune fleurie cachette bien son jeu le chinois

Dans la même rubrique

Un diagnostic global du Sport à La Réunion pour façonner demain

La Conférence régionale du sport va lancer ses ateliers de concertation afin d’aboutir à un diagnostic général du sport à La Réunion et d’adopter un Projet sportif territorial (PST). C’est pourquoi tous les acteurs gravitant autour du monde du sport sont invités à venir donner leur avis pour préparer au mieux l’île à la pratique sportive de demain.

La Plus Fashion Week fait son show à l’hôtel Créolia

La première édition de La Plus Fashion Week océan Indien organisé par l’association Ô Cœur des Femmes, s’est tenu hier soir à l’hôtel Excel Créolia à Saint-Denis. Un show de trois heures, mélange de catwalk de collections et de tableaux artistiques qui ont ravi un public nombreux venu apprécier la diversité des mannequins et le professionnalisme des organisateurs.

Après vingt ans de conflit, l’élevage bovin de la famille Bègue pourrait être régularisé

Entre nécessité de préservation de l’environnement d’un côté, et appel à la défense d’une activité pastorale de l’autre, le débat sur l’élevage bovin de la famille Bègue, dans le fond de la rivière de l’Est, symbolise les fortes tensions entre autorités de tutelle et agriculteurs installés dans le cœur du Parc national. Après un an de médiation avec l’ONF, le Département, le Parc national et la Daaf, la possibilité d’un règlement à l’amiable, par le biais de la signature d’une convention d’occupation temporaire, semble être envisagée. Même si le Parc national, échaudé, requiert de solides garanties, notamment en matière de lutte contre les espèces exotiques invasives.