Revenir à la rubrique : International | Santé

Avancées sur le vaccin contre le chikungunya chez l’enfant

La société Valneva annonce une première vaccination dans le cadre de son étude clinique pour créer une injection unique contre le chikungunya chez l'enfant.

Ecrit par N.P. – le mercredi 10 janvier 2024 à 13H15

Une étude pédiatrique est en cours à l’initiative de l’entreprise Valneva qui travaille pour la création d’un vaccin contre le chikungunya chez l’enfant. Un premier participant a été vacciné dans le cadre de l’étude clinique de Phase 2 qui évalue l’innocuité de deux doses de vaccin à injection unique.

Des résultats positifs avaient été obtenus il y a deux mois lors des études réalisées chez les adolescents.

Valneva a obtenu une autorisation de mise sur le marché de son vaccin contre le chikungunya depuis novembre 2023 suite à une décision de l’agence de santé américaine. Trois demandes d’autorisation de mise sur le marché sont actuellement étudiées en Europe, au Canada et au Brésil, rapporte Boursorama.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Ukraine : La centrale nucléaire de Zaporijjia de nouveau prise pour cible

La plus grande centrale nucléaire d’Europe désormais sous contrôle russe, inactive mais toujours dangereuse, reste un enjeu majeur sur le plan stratégique. Les tensions entre Moscou et Kiev ne cessent de s’intensifier, chacun accusant l’autre de viser la centrale. Ce dimanche, des drones ont de nouveau ciblé la centrale nucléaire de Zaporijjia, selon l’administration russe en place. Elle a rapporté sur Telegram que des tentatives d’attaque par les forces armées ukrainiennes se poursuivent, mentionnant un drone kamikaze abattu au-dessus de la centrale, sans causer de dommages.