Revenir à la rubrique : Santé

AstraZeneca ou Pfizer ? Un patient revient du CHOR avec un sacré doute en tête

?Non, le vaccin AstraZeneca n’a pas cours à La Réunion. Une erreur commise la semaine dernière par le centre de vaccination du CHOR trouve son explication dans une erreur de frappe informatique.

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 18 mars 2021 à 09H24

Si un centre de vaccination avait voulu entretenir la suspicion sur l’utilisation d’un vaccin controversé, il ne s’y serait pas pris autrement. Un patient venu se faire vacciner au CHOR de Saint-Paul est rentré chez lui avec un énorme doute en tête. Et si une dose du vaccin Astrazeneca lui avait été administrée ?

Une curieuse erreur s’est glissée dans l’attestation délivrée à un patient qui s’est fait vacciner au CHOR la semaine dernière. Le mot « AstraZeneca » a été rayé au stylo et remplacé par « Pfizer ». De quoi mettre un doute dans l’esprit du patient concerné.

Contactée, la direction du centre hospitalier Ouest Réunion « confirme que le CHOR n’utilise que le seul vaccin disponible à La Réunion qui est Pzifer ». La méprise est toute bête. 

« La secrétaire qui a imprimé le document sur la plateforme AMELI a malencontreusement coché le mauvais nom de vaccin sur le menu déroulant des noms des vaccins (AstraZeneca au lieu de Pfizer). Le médecin a donc indiqué le bon nom du vaccin au stylo », nous explique le CHOR. « Un rappel a été fait à l’ensemble de l’équipe en interne de réimprimer le document pour la véracité de toutes les informations données », ajoute la direction. 

[Le 9 février]urlblank:https://www.zinfos974.com/Le-vaccin-AstraZeneca-ne-devrait-pas-etre-propose-a-Mayotte-et-a-La-Reunion_a166073.html , le ministre de la Santé avait confirmé que le vaccin AstraZeneca, dont les effets peu probants sur le variant sud-africain commençaient à être évoqués, ne serait pas proposé à La Réunion. 

1,3 million de vaccinés Astra en France

Depuis, ce vaccin se retrouve banni de nombreux pays européens. La France a décidé de le suspendre par « précaution ». Le gouvernement s’est voulu rassurant face aux patients qui ont déjà reçu une ou deux doses du produit développé par le laboratoire suédo-britannique. 

De son côté, le groupe pharmaceutique conforte son produit en disant qu’« un examen minutieux de toutes les données de sécurité disponibles concernant plus de 17 millions de personnes vaccinées dans l’Union européenne (UE) et au Royaume-Uni avec le COVID-19 Vaccine AstraZeneca n’a montré aucune preuve d’une augmentation du risque d’embolie pulmonaire, de thrombose veineuse profonde (TVP) ou de thrombocytopénie, dans aucun groupe d’âge, sexe, lot ou pays particulier. Jusqu’à présent, dans l’UE et au Royaume-Uni, 15 cas de TVP et 22 cas d’embolies pulmonaires ont été signalés parmi les personnes ayant reçu le vaccin, sur la base du nombre de cas reçus par l’entreprise au 8 mars. Ces chiffres sont bien inférieurs à ceux que l’on s’attendrait à observer naturellement dans une population générale de cette taille et sont similaires à ceux des autres vaccins COVID-19 homologués ».

Au samedi 13 mars, au moins 1,3 million de personnes en France avaient reçu une dose du vaccin AstraZeneca. 

 

AstraZeneca ou Pfizer ? Un patient revient du CHOR avec un sacré doute en tête

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Point épidémiologique régional du 3 au 9 juin 2024 : La dengue et la leptospirose toujours en baisse

Depuis six semaines, Santé publique France observe une baisse continue des cas hebdomadaires de leptospirose. De plus, le nombre de cas de dengue diminue, bien que le sud de l’île reste majoritairement concerné. Par ailleurs, les consultations pour infections respiratoires aiguës (IRA) connaissent une hausse, selon le réseau des médecins sentinelles. Les autres indicateurs sanitaires restent stables.

3e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang à CIMENDEF ce vendredi

La 3e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang se tiendra à Saint-Paul ce vendredi. Elle permet de remercier les donneurs, tous ceux qui s’engagent pour le don de sang, et rappeler le caractère essentiel de ce geste avant une période délicate pour l’Établissement français du sang (EFS) : celle des grandes vacances scolaires à la Réunion.

[Communiqué] ViaTrajectoire.fr, le nouveau service qui facilite l’inscription des personnes âgées en structures d’hébergement

À partir du 11 juin 2024, ViaTrajectoire, une plateforme facilitant l’orientation et les demandes d’admission des personnes âgées en structures d’hébergement, sera accessible aux patients, familles et professionnels de santé à La Réunion. Ce service est déployé dans l’île par l’ARS en collaboration avec le Conseil Départemental et le GCS TESIS.