Revenir à la rubrique : Société

Arnaque : Une fausse demande de paiement d’infraction circule sur l’île

Parmi le lot d'arnaques et d'hameçonnage qui touchent le département, une tentative d'escroquerie à l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) circule actuellement.

Ecrit par G.D. – le lundi 12 février 2024 à 18H56

Depuis quelques jours, de nombreux Réunionnais reçoivent un message où il est inscrit : « INFO ANTAI : Vous avez un retard de paiement de 35.00 €. Dossier référence 1507504085. Consulter mon dossier d’infraction via : https://gouvernement-amende.com/ « .

Il s’agit bien évidemment d’une tentative d’arnaque et il ne faut pas cliquer sur le lien.

Sur son site internet, l’ANTAI rappelle qu’elle n’envoie jamais de SMS. Pour les courriels, avant d’ouvrir le message, assurez-vous de l’authenticité de l’expéditeur du courriel. Ceux de l’ANTAI doivent provenir de l’adresse nepasrepondre_noreply@antai.fr.

Que faire en cas d’hameçonnage ou de tentative d’escroquerie ?

Afin d’éviter ces tentatives de « phishing » ou d’hameçonnage, vérifiez toujours l’adresse du site internet sur la barre de navigation où vous êtes redirigé. L’unique site officiel de l’ANTAI est https://www.antai.gouv.fr.

Ne communiquez jamais d’informations sensibles par messagerie, téléphone ou formulaire en ligne : aucune administration ne vous demandera vos données bancaires, vos mots de passe, etc.

Vérifiez que les liens ou QR codes reçus vous redirigent bien vers les sites officiels ci-dessous. Dans le cas contraire, c’est un site frauduleux ; quittez la fenêtre de navigation.

Paiement des amendes : https://www.amendes.gouv.fr

Paiement du stationnement : https://www.stationnement.gouv.fr

Consultation ou contestation des amendes : https://www.antai.gouv.fr

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
sans fil
20 jours il y a

prélèvement de 28 euros de la part d’une société de téléphonie ayant pignon sur rue depuis 2 semaines. merci ma banque d’avoir veillé au grain

Squid
Répondre à  sans fil
20 jours il y a

Il faut révoquer les mandats de prélèvement une fois que le contrat est fini

Purement et simplement ça se fait en 3 clics sur l’application bancaire

TICOQ
19 jours il y a

pas compliqué de ne pas se faire arnaquer : sms à la corbeille puis suppression définitive / spam

MôvéLang
Répondre à  TICOQ
19 jours il y a

Sans oublier de signaler au cas où cela n’aurait pas encore été déjà fait.

Mondié Singnèr
19 jours il y a

J’ai eu le SMS ainsi que celui du renouvellement de la carte vitale, tapé dans Google, la page Antai est inaccessible et celui de la carte vitale est bloqué.
Au lieu des points, il y a des tirets, je n’ai pas cliqué sur les liens, mais tapé directement l’adresse.

Orlando
19 jours il y a

« N’oubliez pas que plus vous attendez, plus les frais peuvent s’accumuler. En agissant rapidement, vous éviterez tout problème futur avec votre contravention. »

neuneu
Répondre à  Orlando
19 jours il y a

on dirait que vous n’avez rien compris….. ou alors vous êtes à l’origine de l’arnaque

Dans la même rubrique

Un diagnostic global du Sport à La Réunion pour façonner demain

La Conférence régionale du sport va lancer ses ateliers de concertation afin d’aboutir à un diagnostic général du sport à La Réunion et d’adopter un Projet sportif territorial (PST). C’est pourquoi tous les acteurs gravitant autour du monde du sport sont invités à venir donner leur avis pour préparer au mieux l’île à la pratique sportive de demain.

La Plus Fashion Week fait son show à l’hôtel Créolia

La première édition de La Plus Fashion Week océan Indien organisé par l’association Ô Cœur des Femmes, s’est tenu hier soir à l’hôtel Excel Créolia à Saint-Denis. Un show de trois heures, mélange de catwalk de collections et de tableaux artistiques qui ont ravi un public nombreux venu apprécier la diversité des mannequins et le professionnalisme des organisateurs.

Après vingt ans de conflit, l’élevage bovin de la famille Bègue pourrait être régularisé

Entre nécessité de préservation de l’environnement d’un côté, et appel à la défense d’une activité pastorale de l’autre, le débat sur l’élevage bovin de la famille Bègue, dans le fond de la rivière de l’Est, symbolise les fortes tensions entre autorités de tutelle et agriculteurs installés dans le cœur du Parc national. Après un an de médiation avec l’ONF, le Département, le Parc national et la Daaf, la possibilité d’un règlement à l’amiable, par le biais de la signature d’une convention d’occupation temporaire, semble être envisagée. Même si le Parc national, échaudé, requiert de solides garanties, notamment en matière de lutte contre les espèces exotiques invasives.