Revenir à la rubrique : Municipales 2020

André Thien Ah Koon entame son 6e mandat

Le maire du Tampon rempile pour un nouveau mandat. Élu pour la première fois en 1983, TAK garde toujours autant d’émotion lorsqu’il enfile l’écharpe de maire. Il aura occupé cette fonction sur cinq décennies.

Ecrit par – le dimanche 05 juillet 2020 à 11H21

Comme Excalibur pour le roi Arthur, l’écharpe de maire du Tampon semble indissociable d’André Thien Ah Koon. Pourtant, l’édile semble toujours recevoir ce symbole avec toujours autant d’émotion. Les larmes aux yeux, TAK a terminé son discours d’installation avec des trémolos dans la voix : « Merci à tous mes chers amis. Si les larmes sont d’amour, les larmes que ma femme a pleurées pour moi n’ont pas de prix ».

« Le jour de bonheur des élus est le jour où ils sont élus. Après ça : au travail! », a prévenu TAK à sa nouvelle équipe municipale, qui  varie peu. Après la crise sanitaire, les défis à relever vont être importants pour la commune et le maire a averti ses troupes de la difficulté de la tâche à accomplir. « On doit relever des problèmes qui relèvent des miracles. Il faut trouver une solution. Vous avez affaire à McGyver et Colombo en même temps. Je vais trouver une solution. Notre feuille de route, c’est la population qui nous la donne ».

Et les solutions, c’est vers l’État que le maire du Tampon va les chercher. « Je fais un appel à adapter l’aide aux plus démunis. Si à La Réunion la vie coûte 35% plus cher, l’État doit proposer quelque chose », a-t-il lâché avant d’ajouter avec son mordant habituel que « nous sommes la défense de la France dans l’océan Indien. Nous sommes la France et l’Europe dans cette partie du monde. C’est la France qui nous a mis là, alors elle doit assumer ses responsabilités ».

Enfin, André Thien Ah Koon a adressé un message à l’opposition, qu’il souhaite « constructive ». « Faut pas chamailler tous les jours », a-t-il demandé en désirant travailler en bonne intelligence pour la population. Il a ensuite fait comme voeux pour la commune d’être reconnu comme efficace et exemplaire pour la population.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le PCR demande l’annulation des municipales à Saint-Leu

En raison du peu de citoyens ayant participé à l’élection du maire, seul candidat en lice, le PCR de Saint-Leu demande la tenue de nouvelles élections, estimant que la nouvelle équipe municipale est illégitime.
Ci-dessous, le communiqué de la section de Saint-Leu du PCR.

Richard Nirlo investi maire de Sainte-Marie

Au bout d’une longue et rugueuse campagne électorale, Richard Nirlo a été confirmé à la tête de Sainte-Marie. Un premier mandat issu d’une élection pour celui qui fut longtemps l’adjoint de Jean-Louis Lagourgue.

Les 6 derniers maires installés ce dimanche

C’est aujourd’hui que les élections municipales prennent fin. Ce dimanche 5 juillet, les six derniers maires à ne pas être encore installés vont recevoir leur écharpe dans la journée. Tour d’horizon de ces élus.

Tribune libre : « Le triomphe du vert » selon Yvette Duchemann

En ce week-end d’installation des maires élus au second tour, l’ancienne candidate écologiste à la mairie de Saint-Denis est revenue sur le résultat de ces élections municipales. La conseillère municipale ne boude pas son plaisir de voir quatre femmes accéder à la tête d’une commune, mais surtout de voir la vague verte déferler sur le pays.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial