Revenir à la rubrique : Communiqué

Amélioration du traitement des maladies cardio-vasculaires : le CHU de La Réunion lance la greffe cardiaque

Le CHU a obtenu l’autorisation de l’activité en janvier 2021 de la part de l’ARS La Réunion, avec le soutien fort de l'Agence de la Biomédecine.

Ecrit par N.P. – le vendredi 29 mars 2024 à 16H06

Le communiqué :

Le CHU de La Réunion travaille depuis plusieurs années au développement des activités de recours et de référence, permettant de développer l’autonomie sanitaire du territoire et le haut niveau d’expertise de ses équipes. Le projet de transplantation cardiaque est engagé depuis de nombreuses années et, avec l’accompagnement de son centre partenaire de la Pitié Salpêtrière, le CHU a obtenu l’autorisation de l’activité en janvier 2021 de la part de l’ARS La Réunion, avec le soutien fort de l’Agence de la Biomédecine.

La Réunion fait face à un enjeu crucial en matière de santé publique : l’incidence des maladies cardio-vasculaires est trois fois supérieure à celle de
la métropole et cette tendance est malheureusement en constante augmentation.

Chaque année, une trentaine de patients est éligible à une inscription sur la liste nationale d’attente de greffe cardiaque. Pourtant, une grande majorité de ces patients, soit 80 %, refusent de quitter l’île par crainte d’un séjour prolongé et des risques associés à un éventuel décès en métropole.

Suite à l’autorisation de l’ARS et après de longs travaux, un exercice de simulation à grande échelle et en temps réel a été réalisé avec succès fin août.

L’activité de transplantation cardiaque a donc pu démarrer, permettant aux patients concernés de pouvoir bénéficier d’une prise en charge sur leur île, au lieu de partir pour de nombreux mois dans l’Hexagone.

L’activité greffe cardiaque a démarré courant 2023.

Grâce à la générosité des donneurs et de leurs familles, 5 vies ont étés sauvées depuis lors. Le CHU remercie les familles des donneurs, les équipes médicales et paramédicales grâce auxquelles ce projet unique au monde, sur un si petit territoire, a pu voir le jour.

Cependant, en raison de notre insularité, la greffe cardiaque demande à tous une vigilance particulière en termes de confidentialité et de secret professionnel.

Dans le cas particulier des activités de greffe, quelles qu’elles soient, nous devons porter une attention encore plus particulière au respect de l’anonymat entre familles des donneurs et receveurs, pour garantir le succès pérenne de ce nouveau programme.

La greffe cardiaque représente une chance pour les Réunionnais. Il est donc crucial de faire appel à la discretion de chacun, pour garantir le succès de cette nouvelle activité, ainsi que la sérénité et la bonne prise en charge du receveur, des proches du donneur, mais aussi de toutes les équipes concernées au sein du CHU.

Cette technique vient s’ajouter à toutes les techniques cardiovasculaires de pointe assurées par les acteurs de cette filière du CHU qui permettent d’assurer une prise en charge équivalente sur notre île, à celle de l’Hexagone.

Quelques chiffres

Au début de l’activité en 2023, 8 patients étaient inscrits en Liste Nationale d’Attente.
A ce jour, 5 greffes de coeur ont eu lieu
3 nouveaux patients ont été inscrits sur cette liste

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Circulation rétablie à Saint-Gilles-Les-Bains suite à l’incendie de Chez Loulou

Suite à l’incendie survenu « Chez Loulou » le mercredi 10 avril 2024, entraînant la destruction de la boutique et des perturbations de la circulation routière, nous sommes heureux de vous informer que la situation a été résolue et que la circulation a été rétablie. Les autorités compétentes ainsi que les propriétaires ont agi rapidement pour sécuriser les lieux et entreprendre les travaux de démolition nécessaires. La circulation routière est à nouveau normale et la route est ouverte.