Revenir à la rubrique : Faits divers

Accident mortel à St-Denis : Le conducteur mis en examen et placé sous contrôle judiciaire

Ce jeudi 1er juillet, le conducteur qui a perdu le contrôle de son véhicule à Champ-Fleuri mercredi vers 1 heures du matin, a été présenté à un juge d'instruction et a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire et obligation de soins.

Ecrit par IS - RL – le jeudi 01 juillet 2021 à 18H22

[Alcoolisé au moment de ce dramatique accident]urlblank:https://www.zinfos974.com/Accident-mortel-a-St-Denis-Le-passager-meurt-dans-la-voiture-en-feu_a170866.html qui a coûté la vie à son passager, le mis en cause avait été placé en garde à vue immédiatement après les faits. L’automobiliste qui habite à Saint-Denis avait un taux d’alcoolémie d’environ 0.90 gramme d’alcool par litre de sang et avait consommé du zamal. 

Le passager, un homme de 23 ans qu’il connaissait depuis le collège, serait resté coincé dans l’habitacle et aurait péri dans les flammes selon les tous premiers éléments qu’ont relevés les enquêteurs. Il a été carbonisé. Le jeune homme venait de rentrer de métropole pour retrouver sa famille. Une information judiciaire a été ouverte afin de déterminer les causes de ce dramatique accident. L’expertise de la voiture devra déterminer les causes du choc et du départ de feu. 

Une vidéo de l’accident sera étudiée

Le conducteur n’a jamais été condamné auparavant, mais l’enquête a démontré qu’il conduisait tous les jours sous l’effet de stupéfiants. Le parquet a donc demandé à ce qu’il soit placé en détention pour éviter le risque d’un nouvel accident et rappelle que l’homme a déjà fait l’objet d’une procédure pour excès de vitesse de plus de 50 km/h. « Il roulait tellement vite que sa voiture est devenue un missile« , argumente ainsi le procureur.

L’avocat du conducteur, Maître Sébastien Navarro, a, lui, insisté sur l’état moral de son client qui est dévasté depuis l’accident et qui devra porter cette mort sur la conscience toute sa vie. L’homme prend la parole : « J’ai perdu un ami, j’ai perdu beaucoup de choses », déclare-t-il en pleurs.

Le juge des libertés et de la détention a finalement décidé ce jeudi de le placer sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire et obligation de soins. Il sera jugé ultérieurement pour des faits d’homicide involontaire aggravés par deux circonstances. Un délit puni d’une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Le véhicule sera entretemps expertisé et les images d’une vidéo de l’accident sera étudiée pour déterminer les circonstances du drame en vue du procès.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Tentative de meurtre au carré cathédrale : Avant son jugement en appel, le suspect souhaite retrouver la liberté

Un acquittement pour tentative de meurtre « incompréhensible » selon le parquet général qui a fait appel de la décision de la cour d’assises prononcée en septembre dernier. Julien G. est poursuivi pour avoir planté une lame dans la carotide d’un touriste suite à une discussion animée sur fond d’alcool avec des touristes en décembre 2020 au centre-ville de Saint-Denis. Il souhaite attendre son nouveau procès en liberté.

Tentative de féminicide : L’auteur des coups de feu est décédé

Un drame s’est produit ce mercredi à Sainte-Marie aux alentours de 14 heures. Un quadragénaire a tiré sur sa compagne avec un fusil avant de retourner l’arme contre lui. La victime, âgée de 48 ans, a été transportée au CHU de Saint-Denis en état d’urgence absolue.  L’homme, gravement touché, est mort.

Maltraitance animale : Un individu interpellé et placé en garde à vue

Mercredi 28 février 2024, un individu défavorablement connu des services de police pour des faits de maltraitance envers les animaux a été interpellé. Il avait été filmé, en décembre dernier, alors qu’il frappait sa chienne avec un bâton sur son balcon. Placé en garde à vue, l’auteur devra répondre de ses actes devant le tribunal judiciaire, indique la Police Nationale de La Réunion sur sa page Facebook.

Ste-Suzanne : Les gendarmes mettent fin à une série de cambriolages

Le 26 février 2024, les enquêteurs de la Brigade Territoriale Autonome (BTA) de Sainte-Suzanne ont élucidé 4 cambriolages dont 3 concernant des écoles élémentaires. Les militaires de la compagnie de Saint-Benoit ont interpellé deux individus dont l’auteur principal a reconnu les faits.

Ste-Marie : Une femme gravement blessée par son compagnon

Un homme a tiré sur sa compagne à Sainte-Marie ce mercredi. L’individu s’est par la suite infligé une blessure. Les deux ont été transportés dans un état grave au Centre hospitalier universitaire de Félix Guyon à Bellepierre.