Revenir à la rubrique : Faits divers

Accident du Moufia : une 5ème victime à déplorer

Ce que l’on craignait s’est malheureusement produit. Alors que l’accident survenu hier soir vers 22h à Moufia, à proximité de la Région, avait fait quatre morts et deux blessés très graves, un de ces deux blessés qui avait été conduit dans un état critique au CHU de Bellepierre n’a pas survécu à ses blessures et […]

Ecrit par zinfos974 – le jeudi 11 décembre 2014 à 10H05

Ce que l’on craignait s’est malheureusement produit. Alors que l’accident survenu hier soir vers 22h à Moufia, à proximité de la Région, avait fait quatre morts et deux blessés très graves, un de ces deux blessés qui avait été conduit dans un état critique au CHU de Bellepierre n’a pas survécu à ses blessures et est décédé dans la nuit.

Le bilan est donc maintenant de 5 morts et un blessé grave.

Rappelons que le conducteur de la Citroën C2 VTS a subi un contrôle d’alcoolémie positif et qu’il est fortement suspecté d’avoir roulé à une vitesse excessive sur cette portion de route pourtant limitée à 30km/h.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Rodéos urbains au Port : 10 motos saisies et détruites par la Police

Alors que depuis le début de l’année, une recrudescence des rodéos motorisés a été observée au Port avec pour conséquences deux accidents graves de la route, une opération menée par la Police ce jeudi a permis la saisie de 10 motos impliqués dans cette pratique illégale. Les deux-roues ont été détruits.

Soupçons d’emplois illégaux au cabinet de la Région : La stratégie d’enquête décriée par la défense

En début d’audience pour ce premier jour de procès, les 11 prévenus de la Région Réunion, dirigée par Didier Robert de 2010 à 2021, ont nié toute faute malgré les poursuites pour détournement de fonds, prise illégale d’intérêts et de recel après un contrôle de la Chambre régionale des comptes. L’enquête préliminaire a révélé des emplois potentiellement fictifs, des recrutements discrétionnaires et des rémunérations excessives. Les avocats de la défense contestent la procédure, arguant notamment de partialité et d’imprécision des motifs de poursuite.