MENU ZINFOS
Société

Réhabilitation d'une plage de sable basaltique sur le littoral de Cambaie


Une portion de plage de sable basaltique a été choisie pour une opération de réhabilitation dans le secteur de Cambaie. Objectifs : limiter l'érosion et favoriser la ponte des tortues.

Par - Publié le Mardi 8 Décembre 2020 à 10:05 | Lu 2590 fois

Alors que le littoral réunionnais est grignoté par l'érosion, une opération de réhabilitation d'une plage de sable basaltique a été entamée sur le secteur de Cambaie. Le projet se concentre sur la côte alluvionnaire de la baie de Saint-Paul, sur une parcelle de 1,25 hectare au niveau de la route forestière. C'est une plage de sable noir et de cordons de galets provenant de la Rivière des Galets. Le site, envahi par les espèces exotiques envahissantes, appartient en partie à l'Etat et à l'ONF.

Reconquérir le milieu naturellement présent sur cette frange littoral "passe par la restauration de la structure et de la composition de la végétation typique du littoral ouest réunionnais", indique la municipalité. C'est-à-dire notamment par un abattage et un dessouchage des filaos se trouvant en première ligne du haut de plage, lesquels créent un point dur qui favorise le processus érosif du haut de plage ; et par l'arrachage et le broyage du Prosopis juliflora (appelés "épinards" à La Réunion, ndlr) se trouvant en haut de plage et limitant la colonisation du milieu par des espèces végétales indigènes mieux adaptées. Il s'agit ainsi de retrouver une végétation indigène en haut et arrière plage (patates à Durand et veloutier bord de mer) permettant de stabiliser le sable de la dune.

Le reprofilage de la plage déjà effectué

Les travaux d'arrachage des espèces exotiques envahissantes, reprofilage de la plage et suivi topographique ont déjà été réalisés par la commune de Saint-Paul en novembre et décembre 2019. Prochaine étape : les plantations, qui seront réalisées en partenariat avec le CEDTM (Centre d'étude et de découverte des tortues marines) et l’Office National des Forêts.

Lauréate de l'appel à projets "Des solutions fondées sur la nature pour des territoires littoraux résilients", lancé par le Ministère de la  Transition Ecologique et Solidaire (MTES), la commune a pu obtenir une aide financière à hauteur de 70% du coût global du projet. Le coût total prévisionnel du projet est de 115 667 € HT dont 70% financés par la subvention de l’appel à  projets et 30% financés par la commune de Saint-Paul (ces 30% ont déjà été utilisés, la subvention servira aux travaux à venir).

Début des plantations au premier trimestre 2021

"Les travaux de plantation et d'entretien devraient débuter au cours du premier trimestre 2021", indique Alice Maillot, chargée de mission risque naturel à l'ONF. "Il s'agit de reconstruire le milieu naturel réunionnais avant artificialisation, le principal enjeu est de restaurer ce qui est en proie à l'érosion". Une palette végétale qui devrait aussi séduire les tortues marines. Le CEDTM (Centre d'Etude et de Découverte des Tortues Marines) effectuera d'ailleurs une partie des plantations au cours d'ateliers pédagogiques réalisés avec le public. 

"Les tortues ont une appétence pour ce type de végétation. Ça les incite à venir sur notre île, même si elle ne vont pas forcément pondre sur cette plage là, qui n'est pas la plus favorable parce qu'il y a des galets. Ça participe à une reconstitution plus globale", conclut Alice Maillot. 
 


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Choupette le 08/12/2020 14:04

Ça vous démange vraiment ces filaos, on dirait ?

Ils étaient là avant vous. C'est le seul pin qui nous supporte et on en faisait notre arbre de Noël.

Alors, arrêtez le snobisme et foutez-leur la paix aux filaos !

Tiens, pendant que vous y êtes. Dans le temps, quand M. Bénard s'occupait un peu de la commune, il avait l'idée de créer une marina sur Cambaie. Ce projet est-il passé à la trappe ?
Et pourquoi ne pas installer un jet d'eau dans la baie de Saint-Paul pour faire fuir les requins ?

En même temps, planter des arbres le long des routes c'est bien aussi. Mais faut penser à leur donner à boire, n'est-ce pas ?

Comme ces malheureux palmiers qu'on a plantés sous l'ère d'une mairesse, le long de la route au Cap Homard et qui sont morts dans d'atroce souffrances par manque d'eau.

2.Posté par wtf le 08/12/2020 14:59

Une bonne chose. Ces plantes étaient présentes à l'origine. Par contre, ils devraient réfléchir aussi à faire des aménagements pour que les gens puissent toujours s'y rendre aux plages, mais sur une voie banalisées, à l'écart de ces plantes pour leur propre durabilité et éviter que les gens arrachent.

Si en même temps cela permet de redonner à manger aux tortues, de fait elles reviendraient sur ces terres natales d'elles mêmes.

3.Posté par Leglandmasqué le 08/12/2020 23:14

Ces plages lunaires et les requins dans l'eau le paradis

4.Posté par Leglandmasqué le 09/12/2020 09:21

Il manque quelque sachet plastique avec canette et.un lourdingue avec 3 grammes qui vient te taxer....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes