Politique

Ratenon interpelle Virapoullé au sujet de la chirurgie infantile du Sud

Vendredi 6 Avril 2018 - 11:05

Contrairement à ce que le conseil de surveillance du CHU, que préside Jean-Paul Virapoullé, avait promis aux syndicats et au personnel du service, 4 lits de chirurgie infantile ont été supprimés par la direction du CHU en date du 1er avril. Une décision que le député Jean-Hugues Ratenon apprécie peu, car elle va à l'encontre de ce qu'avait préconisé le conseil de surveillance en date du 21 mars. Il était question de ne fermer aucun lit en attendant un rapport d'enquête prévu dans 4 mois. Le député France Insoumise adresse une lettre assassine à Jean-Paul Virapoullé. Une manifestation se tient en ce moment même devant le CHU de Saint-Pierre, une grève illimitée est annoncée.
Ci-dessous, la lettre de Jean-Hugues Ratenon à Jean-Paul Virapoullé.


Ratenon interpelle Virapoullé au sujet de la chirurgie infantile du Sud
Monsieur VIRAPOULLE Jean Paul
Président du Conseil de Surveillance
du CHU de la Réunion

Monsieur le Président,
 
Les problèmes liés à la politique de santé dans notre île s’aggravent de plus en plus. La situation devient inacceptable. Les crises que traversent le CHU Nord, le CHU Sud, le GHER, les Urgences, les EHPAHD, l’EPSMR , etc…font que les Réunionnais sont en droit de s’interroger sur la qualité des soins offerts par ces différents établissements. Ils peuvent être d’autant plus inquiets que nous sommes en alerte épidémie de dengue et qu’ils ont appris que les Urgences déjà saturées, ne pourront pas faire face à une arrivée massive de malades. Les personnels sont en sous effectifs permanents, et malgré leur dévouement ils sont épuisés. Par ailleurs, nous avons également appris que des équipes médicales de la Réunion sont actuellement envoyées à Mayotte pour répondre au déficit du CHU de l’île aux parfums!

J’ai été invité par les personnels des Urgences de St Pierre il y a 15 jours et je peux témoigner de leurs très mauvaises conditions de travail. La situation est bien trop grave pour accepter encore que certains jouent avec notre bien le plus précieux: la santé.  Trop c’est trop, ça suffit.

Dernier exemple en date: la situation de la chirurgie infantile de St Pierre que j’ai également visité il y a 2 semaines: indigne du système de santé français. Comme cela ne suffisait pas, il a été décidé brutalement de supprimer 4 des 10 lits existants; 10 suppressions d’emplois dont 8 dès cette année. Des mesures qui ont été  appliquées dès le 1er avril.

Elles sont en totale contradiction avec ce qui a été dit lors du Conseil de Surveillance du 21 mars dernier, que vous présidiez, et qui prévoyait: un moratoire de 4 mois concernant l’avenir de la chirurgie infantile Sud. Information confirmée par une note (n°06-2018/CHU) du Directeur Général du CHU de la Réunion en date du 27 mars aux personnels. Or une autre note signée du Directeur délégué des sites du CHU Sud, en date du 03 avril, passe outre ces engagements et annonce les suppressions de lits et d’emplois dès le 1er avril!
 
Ce qui m’amène à vous interroger Monsieur le Président :
  • Que vaut la parole d’un responsable politique?
  • Que vaut la parole du Président du Conseil de Surveillance?
  • Tenez-vous un double langage?
  • Avez-vous encore de l’autorité au sein de ce Conseil de Surveillance?
C’est pourquoi, je vous demande officiellement un rendez vous afin que vous m’apportiez des éclaircissements sur votre position quant à l’avenir de la chirurgie infantile Sud mais aussi sur la politique de santé que vous comptez mener à la Réunion. Les Réunionnais, les personnels et moi-même sommes très inquiets. La santé n’est pas une marchandise.

J’arrive à la Réunion ce vendredi 06 avril et je suis à votre disposition à n’importe quelle heure durant ce week end, la situation est trop grave.
 
Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer Monsieur le Président, l’expression de mes salutations les plus distinguées.


Jean-Hugues Ratenon
B.A
Lu 574 fois



1.Posté par Santa le 06/04/2018 20:23 (depuis mobile)

Bien joué

2.Posté par JORI le 06/04/2018 21:34

Ratenon sait il seulement ce qu'est un budget??. Je ne vois que des constats que n'importe qui pourrait faire, mais lui en tant que député et représentant de la population, pas une seule proposition. Souvent on me rétorque: "le critique est aisée, mais l'art et difficile", sauf que pour ma part je n'ai aucun pouvoir contrairement à ratenon. Alors qu'il fasse le job pour lequel il est grassement indemnisé: des propositions aux difficultés des réunionnais.

3.Posté par GIRONDIN le 06/04/2018 21:51

Un courrier de +

4.Posté par farfelu le 06/04/2018 22:24

ratenon ou la parti ravage lo guepe si pied bringelle marron,a ou pied sapote arrete envoye lettre n'miporte comment , ou lé pas la police pou interpelle bringelle marron.La i viens pou ou la ! tant' prépare zarboutants zarguments,son meme refrain, depuis 50ans politique, pou mett' dans outt' nez, ratenon.

5.Posté par Bravo le 07/04/2018 01:23 (depuis mobile)

Bravo M ratenon

6.Posté par Coup de grôle le 08/04/2018 12:42

Un député dui agit et exerce un droit de contrôle qui apparaît nécessaire face aux manquements d'élus et de CA. Je vous encourage M. Ratenon !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >