MENU ZINFOS
Social

Les artisans non payés bloquent les chantiers


Une cinquantaine d'artisans ont montré leur mécontentement ce matin à La Possession, en faisant un piquet de grève devant le chantier des "Vergers du Soleil", soit vingt six logements de haut standing construits entre autre par des artisans qui n’ont jamais été payés. Ils vont faire la même opération sur les chantiers du sud, aujourd'hui même.

Par Karine Maillot - Publié le Lundi 2 Février 2009 à 14:12 | Lu 1294 fois

Les artisans non payés bloquent les chantiers
"Ma trésorerie est à zéro. Tout ceux pour qui j'ai travaillé l’année dernière et en ce début d’année me doivent 350.000 euros, et ils ne veulent pas me payer. Du coup, mes dix neuf salariés sont sur le carreaux". Ne sachant pas comment se faire entendre, ils sont plusieurs dizaines d'artisans chef d'entreprises à figer les chantiers à partir d’aujourd’hui. "Nous allons bloquer les chantiers pour que les ouvriers ne puissent pas travailler", déclare sur une ton désespéré Jean-Dany Robert, chef d'une TPE (Toute Petite Entreprise) dans le bâtiment".

Roland Lambert, porte-parole des artisans du bâtiment, demande à la Chambre des Métiers et aux syndicalistes du BTP de soutenir les artisans qui ne sont pas payés par les donneurs d’ordres. Il dénonce par ailleurs la démarche peu scrupuleuse des créanciers."L'attitude de l'huissier qui vient nous saisir alors que l'on n'a plus de trésorerie est déplorable", s'insurge t-il. "Il ne veut rien savoir et exige que l'on paye ce qu'on doit aux Assedics. Il veut qu’on rembourse nos crédits alors qu'on a même plus de quoi manger! Ils nous a dit mot pour mot que si ne nous sommes plus capable de payer, que nous fermions nos entreprises".

Un dialogue est prévu demain avec Massoum Dindar, le donneur d'ordre du chantier les "Vergers du Soleil". Si aucun accord n'est trouvé, les artisans continueront à geler les chantiers.




1.Posté par Jacot le 02/02/2009 15:17

Encore un gros zozo qui veut s'en foutre plein les poches sur la tête de petits... Pourtant la vente de Fiat lui a rapporté pas mal, non?

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 02/02/2009 16:00

que les artisans saisissent l'huissier pour saisir les comptes de dindar..
c'est quoi ces comportemens d'enf... dans le contexte actuel..?


ps : tpe C'est Très Petite Entreprise.. ;-)

3.Posté par William le 02/02/2009 16:48

Aïe Aïe Aïe !!!

C'est le début d'une période très difficile pour nous tous !!!

4.Posté par bertel le 02/02/2009 16:59

"Les artisans non payés bloquent les chantiers"

ENFIN ! Ils ont compris ce qu'il faut faire ! Il était temps !!!

5.Posté par floc'h patrick le 02/02/2009 17:50

Massoum Dindar, donneur d'ordre du chantier les "Vergers du Soleil". tiens donc certainement avec la crise des subprimes qui ont bon dos nous redécouvrons toujours la même caste archaïque ou la puissance d’un lobby au-dessus des lois. ...

Faudra bien qu'un jour justice ce face et regarde d'un peu plus prés les méthodes de cavaleries financières ainsi que les pratiques douteuses d'obtention abracadabrantesques de permis de construire surtout sur des zones qui étaient avec des réserves de l'ABF ...

Marre de cette justice à deux vitesses , savez vous combien d'entreprises ce groupe aura mis à terre ou en faillite, j'ai encore en mémoire une phrase du président de l'ordre des architectes qui disait suite à une conciliation avec l'un des protagonistes "les meilleurs affaires que l'on fait avec Dindar ,c'est celles que l'on ne fait pas"


6.Posté par GRANDMERECAL le 02/02/2009 20:44

Cette opération immobilière "Verger du Soleil" lors de son installation a méprisé à plusieurs reprises un voisin installé depuis plusieurs années à cet endroit tranquille de la Réunion en déversant dans sa cour des eaux sales, en détruisant sa clôture à plusieurs reprises, en installant la base de sa grue dans sa cour etc... etc..
L'arroseur DINDAR est arrosé à son tour par ses problèmes sur son chantier pour lequel il se croyait tout permis.

7.Posté par Béa le 02/02/2009 21:49

Ras le bol de ce genre d'individus !!!!

8.Posté par Cambronne le 03/02/2009 08:24

7. Posté par Béa le 02/02/2009 21:49Ras le bol de ce genre d'individus !!!!==========================Je vous le fais pas dire , et encore c'est un euphémisme ...Malheureusement contre mon destin par la force des événements , Ayant vécu de très prés la chose; je suis en mesure de vous dire que ces gens vivent dans un autre monde, ils pensent être d'une race supérieur et dirigent leur société comme le système des castes en Indes remarquez suffit de comprendre la distance sociale établie par le système des castes ou l'on retrouve une similitude préétablie localement et personne ne trouve à redire trouve un écho dans la différence religieuse, et d'abord dans l'existence d'une forte minorité musulmane, qui fait de l'Inde soit matériellement le deuxième pays musulman après l'Indonésie. Constat évident d'une colonisation mal établi d'un business organisé avec la complicité de l'état depuis toujours le pouvoir et la couleur de l'argent n'a pas d'odeur, alors il n'y a pas de quoi s'offusquer de constater qu'ici en France sur l'ile des Bourbons , il ya aussi des castes traditionnellement privilégiées comme celle que l'on retrouve en Inde avec les brahmanes, les ksatriyas (guerriers) et les vaïshyas (marchands) - sont appelées les castes ' avancées '. Et puis les autres les castes dites ' arriérées '. Les plus démunies, principalement les intouchables... (...)

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/02/2009 17:45

un conseil, que le voisin envahi, fasse constater par huissier au frais de "massoum"..en tout cas, j'espère que ce voisin ne roule ni en fiat, ni en opel..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes