Société

L'avocat Philippe Creissen fait une nouvelle découverte archéologique

Mardi 22 Mai 2018 - 15:40

Féru d'archéologie et d'histoire de La Réunion, l'avocat Philippe Creissen a récemment trouvé des débris de porcelaine chinoise, et espère que des fouilles seront effectuées sur les lieux de sa découverte.


L'avocat Philippe Creissen fait une nouvelle découverte archéologique
Philippe Creissen a décidément du flair, en matière de lieux de fouilles archéologiques. Après avoir découvert des sagaies et une coupe d'or chinoise, l'avocat a récemment trouvé des débris d'ancienne porcelaine chinoise, dans le secteur de Bois-Rouge, à Saint-André.

L'avocat, installé depuis 20 ans à La Réunion, s'est intéressé très jeune à l'archéologie. Dès ses 12 ans, il participe à des fouilles archéologiques en Ardèche, d'où sa famille est originaire et possède une maison. Un ami de la famille, le célèbre Christian Hillaire, co-découvreur de la grotte Chauvet, l'emmène sur ses chantiers de fouille dans l'arrière-pays ardéchois, l'été.

Cette passion n'a pas quitté Philippe Creissen, et l'homme arpente régulièrement la côte réunionnaise à la recherche d'objets anciens. Ainsi, il a dernièrement trouvé de nombreux restes de porcelaine chinoise sous la souche d'un arbre arraché à la terre par la tempête Fakir, dans le secteur de Bois-Rouge.

Philippe Creissen a une théorie sur l'origine de ses trouvailles, qui remettrait partiellement en cause l'histoire officielle du peuplement de l'île. Selon lui, il s'agirait de porcelaine chinoise antérieure aux premiers passages de bateaux répertoriés, soit antérieure au 18ème siècle. L'avocat explique la présence de vaisselle chinoise par le passage, voire l'installation d'Austronésiens, de grands explorateurs qui ont peuplé Madagascar. 

Philippe Creissen a obtenu une première estimation de datation des tessons de vaisselle par Madame Bing Zhao, chargée de recherche au CNRS, qui estime qu'ils datent du 18ème siècle, voire de la fin du 17ème. Cependant, Philippe Creissen a renoncé à faire analyser ses trouvailles, le coût de la datation d'un seul objet dépassant les 3000 euros. L'avocat espère que des analyses seront effectuées par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, et que des fouilles seront ordonnées par l'Etat sur les lieux de sa découverte. En effet, Philippe Creissen redoute que le futur chantier du grand port de l'Est tant désiré par Jean-Paul Virapoullé ne vienne détruire des trésors possibles de connaissance quant à l'histoire de La Réunion.
Bérénice Alaterre
Lu 6434 fois



1.Posté par Compagnie des Indes et piraterie le 22/05/2018 17:34 (depuis mobile)

Souvenirs de voyages des creoles depuis la Chine, Chandernagor, etc..

Rien à voir avec la theorie fumeuse du sieur avocat..

2.Posté par olive le 22/05/2018 17:56

Des austronésiens avec de la vaisselle chinoise...
oui mais bien sûr.
moi, j'ai trouvé des restes de moto yamaha dans mon jardin, je pense donc que les premiers habitants étaient japonais !

3.Posté par Lesseps le 22/05/2018 18:32

Fan d’archéologie qui essaie d’enterrer la momie ROBERT ... allez comprendre

4.Posté par GIRONDIN le 22/05/2018 19:41

C'est en tant qu'avocat de la région que lu fait les fouilles?

Ou le titre d'avocat i rend les fouilles plus importantes ou il compte s'en mettre plein les...

5.Posté par 22 LR le 22/05/2018 22:12

Cressen c'est l'avocat i baise coup de fusil là ?

6.Posté par môvélang le 22/05/2018 23:14

on parie que ce bout d’assiette n'a pas plus de 50 ans , je crois qu'on en a encore , au moins une , ébréchée , mais entier !

7.Posté par Hoarau le 23/05/2018 05:40 (depuis mobile)

Un conseil fouille dan tribunal na encore bande vieux reste, y pourrait longuement parle a ou du peuplement carceral tres particulier. Ou pourrait meme ecrire un livre d''histoire vrai par exemple l''affaire du gourou vinjay

8.Posté par ah le 23/05/2018 08:24

ouais bon moi j'ai un service en porcelaine chinoise de plus de cent ans.....et en bon état!

9.Posté par Pro no stick le 23/05/2018 08:40 (depuis mobile)

2.
Excellent !

10.Posté par Zouave le 23/05/2018 08:45

Du sensas pour qu'on parle de lui... Qu'il demande l'intervention de Thierry pour obtenir l'autorisation de l'Etat pour effectuer les recherches!

11.Posté par yab le 23/05/2018 09:16

Et la pièce de 10 centimes, elle est chinoise ?

12.Posté par la buse le 23/05/2018 09:28

a @ 1.Posté par Compagnie des Indes et piraterie

Z'avez raison, aucun crédit à accorder à cet avocat goyave de France, grand "ami" du dépité de Sin-leu !

13.Posté par O.M le 23/05/2018 09:58

Demandons à Benjamin Gates.

14.Posté par kersauson de (p.) le 23/05/2018 11:27

et des ossements de gaulois

15.Posté par kiré batailleur le 23/05/2018 14:18

Philippe Creissen a obtenu une première estimation de datation des tessons de vaisselle par Madame Bing Zhao, chargée de recherche au CNRS, qui estime qu'ils datent du 18ème siècle, voire de la fin du 17ème
...................................................

C'est déjà une piste quelque peu crédible.

Pour le reste laissons M. CREISSEN faire ce qu'il veut comme loisir. Que je sache il ne facture rien à quiconque.

S'agissant de l'avocat, il me parait qu'il n'est plus celui de Thierry ROBERT.

16.Posté par Prête pacifiste le 23/05/2018 15:42

À poster 15.Posté par kiré batailleur

Il est à la région.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >