Revenir à la rubrique : Société

L’avocat Philippe Creissen fait une nouvelle découverte archéologique

Féru d'archéologie et d'histoire de La Réunion, l'avocat Philippe Creissen a récemment trouvé des débris de porcelaine chinoise, et espère que des fouilles seront effectuées sur les lieux de sa découverte.

Ecrit par – le mardi 22 mai 2018 à 15H40

Philippe Creissen a décidément du flair, en matière de lieux de fouilles archéologiques. Après avoir découvert des sagaies et une [coupe d’or chinoise]urlblank:https://www.zinfos974.com/L-histoire-de-La-Reunion-remise-en-question-par-une-coupe-chinoise_a120051.html , l’avocat a récemment trouvé des débris d’ancienne porcelaine chinoise, dans le secteur de Bois-Rouge, à Saint-André.

L’avocat, installé depuis 20 ans à La Réunion, s’est intéressé très jeune à l’archéologie. Dès ses 12 ans, il participe à des fouilles archéologiques en Ardèche, d’où sa famille est originaire et possède une maison. Un ami de la famille, le célèbre Christian Hillaire, co-découvreur de la grotte Chauvet, l’emmène sur ses chantiers de fouille dans l’arrière-pays ardéchois, l’été.

Cette passion n’a pas quitté Philippe Creissen, et l’homme arpente régulièrement la côte réunionnaise à la recherche d’objets anciens. Ainsi, il a dernièrement trouvé de nombreux restes de porcelaine chinoise sous la souche d’un arbre arraché à la terre par la tempête Fakir, dans le secteur de Bois-Rouge.

Philippe Creissen a une théorie sur l’origine de ses trouvailles, qui remettrait partiellement en cause l’histoire officielle du peuplement de l’île. Selon lui, il s’agirait de porcelaine chinoise antérieure aux premiers passages de bateaux répertoriés, soit antérieure au 18ème siècle. L’avocat explique la présence de vaisselle chinoise par le passage, voire l’installation d’Austronésiens, de grands explorateurs qui ont peuplé Madagascar. 

Philippe Creissen a obtenu une première estimation de datation des tessons de vaisselle par Madame Bing Zhao, chargée de recherche au CNRS, qui estime qu’ils datent du 18ème siècle, voire de la fin du 17ème. Cependant, Philippe Creissen a renoncé à faire analyser ses trouvailles, le coût de la datation d’un seul objet dépassant les 3000 euros. L’avocat espère que des analyses seront effectuées par la Direction Régionale des Affaires Culturelles, et que des fouilles seront ordonnées par l’Etat sur les lieux de sa découverte. En effet, Philippe Creissen redoute que le futur chantier du grand port de l’Est tant désiré par Jean-Paul Virapoullé ne vienne détruire des trésors possibles de connaissance quant à l’histoire de La Réunion.

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Fermeture pour travaux du sentier La Brèche – Roche Plate la journée de lundi

Suite aux travaux et/ou évaluations d’état de certains sentiers de randonnée pédestre situés sur le domaine forestier géré par l’ONF La Réunion, certains sentiers peuvent être rouverts, notamment le sentier de Bras de Pontho (sentier Dassy) ainsi que le sentier Mollaret.

A noter, des travaux sont programmés sur le sentier La Brèche – Roche Plate le 4 mars. Ce sentier essentiel aux habitants (actuellement unique connexion entre Mafate Sud et Mafate Nord) a été rouvert mais de brefs travaux (impossibles à réaliser avant cette date) permettront de conserver un sentier sécurisé. Ce sentier sera donc fermé pour la journée du lundi 4 mars 2024 uniquement, prévient l’ONF.

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Pas de tempête mais du mauvais temps à La Réunion ce week-end

La zone suspecte suivie par Météo France au Nord des Mascareignes ne devrait pas atteindre le stade de tempête de si tôt et se déplacer directement vers le Nord-Est de Madagascar d’ici le début de la semaine prochaine. Sans qu’un lien soit fait avec l’activité cyclonique, les experts prévoient une dégradation de la météo à La Réunion à partir de dimanche. Une vigilance vents forts concernera la moitié Sud de l’île dès samedi après-midi.

Le SNJ se dit « ouvert au dialogue » avec les trois candidats au rachat du Quotidien de La Réunion

Avant que les 48 salariés du Quotidien ne soient consultés sur les trois offres de rachat déposées pour leur journal, il faudra au préalable que celles-ci soient déclarées recevables. Bien qu’aucun candidat ne prévoie de conserver le moindre journaliste, mais seulement d’en recruter un certain nombre après leur licenciement, le syndicat SNJ ne ferme pas la porte aux discussions avec les repreneurs.