MENU ZINFOS
Faits-divers

57.000 photos, accusations de viol et agressions sexuelles... Il crie au complot


Par SH - Publié le Mardi 29 Octobre 2019 à 18:02 | Lu 5758 fois

Lahadji M., beau garçon, footballeur, âgé de 36 ans, semble avoir bien caché son jeu pendant toutes ces années. Depuis hier, il est jugé devant la cour criminelle pour viol, agressions sexuelles et prise de photos et vidéos sur des femmes, adolescentes et enfants ; la plus jeune ayant 9 ans. En tout, une douzaine de personnes se sont constituées partie civile dans l’affaire. Parmi elles, les filles et nièces de son ex-compagne. D’autres, des joueuses d’une équipe de rugby.
 
L’enquête débute un soir de novembre 2016 lorsqu’une femme en pyjama fait irruption en pleine nuit dans le commissariat de Saint-Pierre. Elle raconte que l’homme qui l’aurait violée un mois auparavant chez elle était revenu la voir. Une voisine l’a également aperçu cette fois-ci, permettant son identification.
 
C’est à la suite de cela, du courage d’une femme, que tout s’enchaîne et les autres osent enfin parler. Les forces de l’ordre tentent de l’interpeller ; la chasse prendra cinq mois. Lorsqu’il est arrêté, il est en possession de plusieurs couteaux et un disque dur contenant 57.000 clichés et vidéos de jeunes femmes et adolescentes. Elles sont le plus souvent nues, en petite tenue, sous la douche, dans leur sommeil… Des images prises à leur insu. Le tout classé de façon presque professionnelle. "S’agirait-il d’un commerce ou d’un échange de photos ? Comment expliquer une telle consommation ?" demande l’un des avocats des parties civiles, le bâtonnier Georges-André Hoarau.
 
Mais Lahadji M., malgré les nombreuses accusations, ses sept téléphones et 14 enfants de femmes différentes, crie au complot. Un complot instigué par un policier avant que toutes ces femmes et filles ne se mettent à mentir. Il nie les viols et c’est même elles qui auraient mis les photos sur son ordinateur. D’autres clichés proviendraient de clés USB trouvées dans la rue.
 
Des versions qui font réagir tout le monde, les parties civiles aussi bien que les magistrats sourient, frustrés. Il vaut mieux en rire parfois. Mais les larmes reprennent rapidement le dessus, et le groupe de victimes se console tant bien que mal.
 
Le procès se poursuit jusqu’à jeudi. Lahadji M. sera alors fixé sur son sort.
 




1.Posté par Dederun le 29/10/2019 17:33 (depuis mobile)

57.000 photos un passionné un très grand collectionneur

2.Posté par Choupette le 29/10/2019 18:34

"Lahadji M., beau garçon" ? Impossible.

Couteaux, ci pas moi, ci li zautres ... ?

C'est gagné !


3.Posté par Fidel Gastro le 29/10/2019 19:21

14 enfants les pauvres...
avoir ça comme papa quel monde

4.Posté par Ras ti lang le 29/10/2019 20:35 (depuis mobile)

Jacquie&michelle i recrute la

5.Posté par titzoizeaupays le 29/10/2019 21:06

ENCORE UN PREDATEUR! Il vient d'où cet oiseau de mauvaise augure?

BEURKKKKKKKK AU GNIOUF!

6.Posté par Kiki le 29/10/2019 21:56 (depuis mobile)

Mille, 2 mille... 10 mille 20 mille....30, 40, 57 mille. Ouf ! Plus addict que ça, tu meurs ! GRAVE ! Ah, j'oubliais ! 7 téléphones ! Pas avec un opérateur différent ? Si ? Nan, j'y crois pas ! Cet homme est un MALADE !!!!

7.Posté par Kréol le 30/10/2019 08:06

Encore un complot judéo maçonnique ?....................................

La question est de savoir qui a mis les 57 000 Photos sur son support informatique.....................

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes