Revenir à la rubrique : Blog de Pierrot

383.000 euros par mois, c’est le salaire moyen des patrons français les mieux payés

Le salaire moyen des 50 premiers patrons français, qui s’établit à 383.000 euros par mois, a augmenté de 20% en 2007, et représente 310 fois le Smic, selon une enquête à paraître jeudi dans le magazine Capital. Patron le mieux payé de France, Jean-Philippe Thierry, à la tête d’AGF Allianz, a empoché 23,2 millions d’euros […]

Ecrit par Pierrot Dupuy – le mercredi 29 octobre 2008 à 14H00

Le salaire moyen des 50 premiers patrons français, qui s’établit à 383.000 euros par mois, a augmenté de 20% en 2007, et représente 310 fois le Smic, selon une enquête à paraître jeudi dans le magazine Capital.
Patron le mieux payé de France, Jean-Philippe Thierry, à la tête d’AGF Allianz, a empoché 23,2 millions d’euros de salaire, soit 1,9 million d’euros par mois, selon le classement établi par Capital.

 

Deuxième de ce palmarès, Pierre Verluca, patron de Vallourec, dont la rémunération a bondi de 32% en 2007 à 12,4 millions d’euros, « alors que le profit de sa société augmentait d’à peine 8% », relève le magazine.
Suivent Gérard Mestrallet (Suez, 12,2 millions d’euros), Jean-Louis Beffa (Saint-Gobain, 10,2 millions d’euros) et Xavier Huillard (10 millions d’euros).
Ce classement prend en compte les salaires, les avantages en nature (voiture de fonction…) et les plus-value sur les stocks-options (des actions offertes par l’entreprise à un prix préférentiel, et revendues au prix du marché).
Selon le magazine, ce cru 2007 pourrait être « le dernier jackpot avant le krach » pour les rémunérations des grands patrons. « L’effondrement des cours de Bourse aura un gros impact sur les levées de stocks-options« , rendues « moins juteuses voire carrément impossibles« , souligne-t-il.
Ces rémunérations restent toutefois largement inférieures aux revenus que certains patrons ont tiré de leurs propres actions en Bourse, explique Capital.
Bernard Arnault a ainsi touché 4,1 millions d’euros de salaire comme Pdg de LVMH, soit « une goutte d’eau » dans ses 376 millions d’euros de revenus, qui comprennent les dividendes touchés comme actionnaire principal du groupe de luxe.
Dans ce classement des plus gros dividendes, François Pinault, fondateur du groupe de luxe et de distribution PPR, arrive deuxième avec 259 millions d’euros, devant Liliane Bettencourt, première actionnaire de L’Oréal, avec 256 millions d’euros.

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Pierrot Dupuy répond à Jacques Tillier

J’ai eu les honneurs de l’édito de Jacques Tillier dans le JIR de samedi matin. Ça faisait longtemps que ça n’était pas arrivé…
De quoi est-il question ?

Pierrot Dupuy – Ces salauds de chômeurs

Le patron des Républicains propose rien de moins que de vendre encore plus d’essence et de gasoil. Et cerise sur le gâteau, de le faire payer par ces salauds de chômeurs !

Turbulences à la direction d’Air Austral

Alors que tous les observateurs pensaient qu’Air Austral était sortie d’affaire et que les choses allaient rentrer dans l’ordre avec l’arrivée du groupe Clinifutur aux commandes et le départ de Marie-Joseph Malé de la direction, voilà que la compagnie aérienne régionale est à nouveau secouée par des turbulences.
Le DRH ainsi que deux autres membres de son service ont été mis à pied hier et convoqués à un entretien préalable la semaine prochaine en vue d’une sanction.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial