Revenir à la rubrique : Faits divers

105.000 euros d’amendes pour des publicités sur l’alcool

Deux publicités faisant une promotion de l’alcool contraire à la législation en vigueur ont récemment été sanctionnées par les tribunaux judiciaires de Saint-Denis et de Saint-Pierre, illustrant l’action de la justice et de l’Etat dans la lutte contre l’alcoolisme, indique la préfecture de la Réunion dans un communiqué.

Ecrit par – le vendredi 02 juillet 2021 à 10H28

Publicité pour un rhum blanc traditionnel
 
Trois sociétés étaient convoquées à l’audience correctionnelle du 17 juin 2021 devant le Tribunal Judiciaire de Saint-Denis, suite à la diffusion d’un catalogue promotionnel pour une enseigne de la grande distribution.
 
Ce support diffusé à plus de 200.000 exemplaires affichait un visuel présentant une bouteille de 1,5 litre de rhum blanc traditionnel (49°) avec la représentation d’un « bras de fer ». L’association de la bouteille d’alcool avec une image liée à la compétition et au sport a été jugée contraire au code de la santé publique*  par le tribunal. En outre, le message publicitaire diffusé était dépourvu du message de prévention prévu par la réglementation.
 
Les trois sociétés (deux sociétés de la grande distribution et une agence de publicité) ont été condamnées à un total de 75.000€, dont 7 000€ avec sursis. Le jugement est susceptible d’appel.
 
Affichage à proximité d’écoles et de terrains de sport
 
Une société d’affichage ayant installé six affiches de publicité pour des boissons alcoolisées à moins de 200m d’écoles et de terrains de sport a par ailleurs été convoquée en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) le 18 juin 2021 devant le Tribunal Judiciaire de Saint-Pierre. L’affichage dans ces périmètres est interdit par arrêté préfectoral.
 
La société a été condamnée à une amende de 30.000€, dont 20.000 € avec sursis.
 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.

Trottinettes électriques : La police contrôle et verbalise

Ce jeudi matin, les policiers de Saint-Denis avaient dans leur viseur les propriétaires de trottinettes électriques. Comme indiqué sur la page Facebook de la Police Nationale de La Réunion, de nombreuses infractions ont été relevées et de nombreuses verbalisations ont été dressées.