Culture

Saint-Pierre à l'heure du Jazz

On connaissait Saint-Pierre pour son Sakifo Music festival. Que les amateurs de jazz se rassurent, un festival dédié à cette musique enivrante sera lancé ce jeudi sur le front de mer de Saint-Pierre : le Jazz avec Zot festival. A l'origine de cette première édition où 27 groupes se sont donnés rendez-vous sur trois jours, l'association Jazz avec Zot, dirigée par Tony Manglou, qui a mis les gros moyens.


Trois jours pour les passionnés et inconditionnels de la musique jazz et ses dérivés, c'est le programme concocté par l'association Jazz avec Zot du 26 au 28 novembre sur le front de mer et dans les bars-restos de Saint-Pierre.

Après seulement quatre années d'existence, l'association présidée par Tony Manglou s'offre un festival tout en musique avec pas moins de 24 groupes locaux, trois groupes extérieurs et près de 170 artistes. Des artistes amateurs et professionnels qui ont joué le jeu du partage et de l'échange tout en bénéficiant d'une promotion auprès du public qui devrait se déplacer en nombre dès ce jeudi.

Situé sur le front de mer face au Conservatoire à rayonnement régional, le village Jazz avec Zot accueillera la scène principale et tout un espace composé de bars et restaurants où les artistes pourront évoluer à leur guise et apprécier les prestations des différents invités. On retrouvera notamment deux groupes de jazzmen étrangers : Le Mo'Zar Jazz Band de l'Île Maurice et son chef d'orchestre José Thérèse formé au Conservatoire national de Copenhague, et le Take Five Orchestra de Toulouse avec le Réunionnais Jo Maonda, ancien chef d'orchestre d'Eddy Mitchel et de Julio Iglesias.

Les scolaires en rapport direct avec les jazzmen

Cette première édition sera également l'occasion pour les jeunes de la Mission locale Sud et les scolaires d'avoir un contact et des liens directs avec les musiciens invités au festival. Des concerts, ateliers et conférences ont été programmés dans ce sens demain et vendredi.

"L'idée n'était pas de faire venir des pointures mais de travailler avec une trentaine de groupes locaux et près de 180 musiciens. Je considère la musique comme un ascenseur social lorsque je vois ces jeunes dans l'orchestre de José Thérèse qui n'avaient plus rien et qui vivent désormais à travers les rythmes de cette musique. Il y aura beaucoup de convivialité et d'ambiance avec les restaurants et les différents bars environnants..." explique Tony Manglou, le président de Jazz avec Zot.

L'ensemble de cette opération, montée avec la participation financière et technique de la municipalité, devrait permettre aux jeunes et moins jeunes de découvrir une musique née d'un mix entre blues, ragtime et musique européene au début du 20ème siècle. Et pourquoi pas s'orienter vers la pratique et le partage du jazz, cette discipline pratiquée dans les conservatoires et écoles de musique de l'île.

la_prog_du_festival_jazz_avec_zot.docx La prog du Festival Jazz avec Zot.docx  (106.81 Ko)

Mercredi 25 Novembre 2009 - 15:00
Ludovic Robert
Lu 2522 fois




1.Posté par mymoza le 02/12/2009 23:05
Très bien les concerts publics, les fêtes et manifestations culturelles...
Mais en tant que citoyenne et habitante du quartier, je me permets de rappeler qu'il y a aussi des lois, et que le Maire est sensé les faire respecter et veiller à la qualité de vie de tous les citoyens!
Or, ces dernières années c'est des musiques avec des sonos super-puissantes à quelques mètres seulement des résidences, et des décibels dépassant les normes autorisées jusqu'à 1h du matin!
Donc, les citoyens de la ville de St-Pierre, qui sont tenus à payer des taxes locales qui augmentent chaque année de plus en plus (alors que leurs revenus eux ne suivent plus), mais qui n'ont plus la possibilité de dormir la nuit à cause des tapages nocturnes organisées impunément par le Maire (qui est par ailleurs médecin, et donc connaît les conséquences sur la santé des riverains), se blessent quotidiennement sur les trottoirs et les chaussées non entretenus, se voient forcées de porter plainte contre cette politique démagogue de la mairie. Il serait bien que les journalistes rendent compte des mécontentement de la population, au lieu d'encenser ces évènements pseudo-culturels!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales